pub
Société

4ème réunion du Groupe de Partenaires de Protection de l’Enfant en faveur de la lutte contre la traite des enfants au Togo

Advertisement

Il s’est tenu dans les locaux de l’Ecole Nationale des Sages Femmes (Lomé) ce 05 décembre 2013 la 4ème réunion des membres du Groupe de Partenaires de Protection de l’Enfant (GPPE). Au cours de la rencontre, les participants ont eu à plancher sur des stratégies qui consistent à élaborer un de document de synthèse en vue de faire un plaidoyer pour la lutte contre la traite des enfants au Togo.

 

La traite des enfants, à en croire M. Emile Gbémou, secrétaire général du Conseil d’Administration du Réseau de Lutte contre la Traite des Enfants (RELUTET), constitue un phénomène qui perdure encore dans nos sociétés, malgré son combat. « Entre 2002 et 2006, le rapport d’évaluation statistique de la traite des enfants au Togo, par la cellule statistique de la CNARSEVT, relevait que 2519 enfants (1142 filles et 1377 garçons) ont été interceptés ou rapatriés. Une autre étude de la CNARSEVT et de ses démembrements entre 2007 et 2008 a révélé 824 enfants (467 filles et 357 garçons) victimes de traite, interceptés ou rapatriés et réintégrés. Ces chiffres ne sont pas précis étant donné que le phénomène de la traite des enfants est celui qui se passe de façon clandestine », a-t-il précisé.

 

Le Groupe de partenaires de protection de l’enfant a été créé en 2005 et a reçu grâce à son partenariat avec le PASCRENA un soutien pour mener un plaidoyer en faveur de la défense des droits des enfants. Ce plaidoyer consiste particulièrement à œuvrer pour que la loi qui lutte contre le trafic et la traite des enfants soit votée.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement