pub
Culture

Télévision : «Par ailleurs», la nouvelle série télévisuelle prônant l’ouverture du « monde » au « monde »

Advertisement

« Par ailleurs », la nouvelle série télévisuelle de non fiction traitant de la culture, du savoir, du divertissement, etc. est là! Et à partir du 15 novembre prochain, elle sera diffusée – de façon croisée – sur le petit écran via les Antennes de télévision d’une dizaine de télévisions africaines dont celles de la Télévision togolaise.

 

Fin de semaine dernière, de passage à Lomé, en vue du tournage des épisodes consacrés au Togo, l’équipe de « Par ailleurs », s’est confiée à des journalistes. Kinoss Dossou, journaliste lui-même pour Antenne Centre TV (Belgique) et Wgn TV Net Chicago (Etats-Unis), concepteur, réalisateur et présentateur de la série explique que « cette série, fruit de la persévérance, de l’imagination et de l’ambition retrace les réalités socioculturelles de communautés.

 

Réalités ensuite montrées à d’autres communautés dont les spécificités divergent de celles des autres. Et une quarantaine de pays au monde est ainsi concernée et 200 000 000 de téléspectateurs envisagés. » Chaque émission « Par ailleurs » est un condensé de 13 minutes, mais largement suffisant pour dresser le portrait des pays visités. Avec un à deux épisodes par pays, la série expose les particularités du pays visité, dans tout son ensemble.

 

Au sujet du Togo, les épisodes touchent aux questions de la Pêche artisanale, de la poussée des instituts universitaires, de l’entreprenariat jeune et de la valorisation du site Koutamakou avec les Châteaux Tamberma… « Par ailleurs », compte tenu de la réalité de la mondialisation et de la rencontre des cultures, appelle du « monde » au « monde ». Il poursuit un double-objectif : primo, décloisonner le monde actuel, en montrant les spécificités socioculturelles de différents pays du monde. Et ce en couvrant à l’horizon 2017, 40 pays dont 20 européens et 20 africains.

 

Secundo, contribuer à une véritable révolution télévisuelle dans les pays africains, en apportant aux télévisions africaines, un programme ludique, distrayant, instructif, pédagogique et surtout dynamique, sur un continent où les « télénovelas » occupent une place importante.

 

Tandis que pour l’Europe, montrer une certaine réalité de l’Afrique et de l’ailleurs, pas forcément bien traitée et/ou détaillée dans les médias ordinaires.

 

Dieudonné Korolakina

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement