pub
Justice

Le Togo abrite le 25ème Congrès des Notaires Africains du 26 au 30 novembre prochain

Advertisement

Le Togo abritera bientôt le Congrès des Notaires sous le thème : « le Notariat africain face aux mutations économiques et sociales du continent. L’événement a été annoncé au cours d’une conférence de presse tenue  ce 22 novembre 2013 au siège de la Chambre National des Notaires du Togo (Lomé).

 

Le Notaire a été défini par Mme Holga Abougnima Kadjaka  comme  un professionnel du droit, un officier public, nommé par l’Etat pour conférer l’authenticité aux actes juridiques et contrats contenus dans les documents qu’il rédige et pour agir comme conseiller en faveur des personnes faisant appel à son ministère. Il détient l’autorité publique et exerce sa fonction de manière impartiale et indépendante, en dehors de toute hiérarchie étatique.

 

En qui concerne le Congrès des Notaires, Mme Kadjaka a indiqué qu’il demeure un espace de réflexion, d’échanges, d’analyse et de proposition de la profession notariale, qui est donc ouvert sur la société civile en vue de contribuer à l’amélioration du droit. « Ce congrès regroupera 19 pays de la Commission des Affaires Africaines de l’Union Internationale du Notariat (CAAF/UINL) autour des thèmes d’intérêt général non corporatistes, inscrits dans l’actualité, tels que l’économie, l’environnement, le droit de l’enfant, la famille, le patrimoine privé, les collectivités locales, l’entreprise, les personnes vulnérables, le développement durable, les propriétés incorporelles et le financement etc. C’est un événement annuel des notaires d’Afrique qui regroupe les acteurs du notariat africain dans un pays membre du Notariat africain. Le Congrès élabore des propositions d’évolution de la pratique notariale et/ou des textes législatifs et réglementaires qu’il transmet aux pouvoirs publics », a précisé M. Kadjaka.

 

« Nous nous réjouissons du choix du Togo pour abriter ce 25ème Congrès des Notaires africains qui sera une occasion qui donnera plus de visibilité à la profession notariale du Togo et d’Afrique. Le rôle du congrès est de confronter le droit, ses évolutions aux besoins de notre société perceptibles au travers de la pratique quotidienne des notaires », a conclu Mme Kadjaka. 

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement