pub
Politique

Le parti Santé du Peuple place son premier anniversaire sur la réflexion à la problématique de l’alternance politique au Togo

Advertisement

Le parti politique Santé du Peuple a organisé ce jeudi 21 novembre 2013 à Brother Home, dans le cadre de la commémoration de son premier anniversaire, une conférence-débat sur le thème : « La problématique de l’alternance au Togo ». Ont participé à cette conférence-débat les représentants des partis politiques, des Organisations de Société Civile et des journalistes.

 

Au cours de la séance, le professeur Magloire Kwakouvi, l’éminent conférencier, a interpellé tous les acteurs politiques à faire preuve de bonne foi en œuvrant pour l’intérêt général au détriment de l’intérêt personnel. « Le moyen le plus sûr pour accéder à l’alternance, c’est le vote  », a-t-il ajouté. C’est ainsi qu’il a également émis le vœu que le découpage électoral soit revu et que les élections locales soient organisées avant la présidentielle de 2015.

 

De son côté, M. Georges Kouessan, président du parti Santé du Peuple a indiqué l’organisation de cette conférence-débat explique la part de contribution de son parti politique pour la question de l’alternance au Togo. « Nous nous situons dans la logique de l’alternance pacifique politique au Togo car le régime qui régente aujourd’hui a trop duré de telle sorte que bon nombre de Togolais aspirent au changement. Pour y arriver, nous demandons donc au pouvoir en place de poser les bases d’une alternance pacifique au Togo. Aussi, souhaiterons-nous voir tous les partis de l’opposition unis comme le désirent aussi nombres de Togolais », a-t-il précisé.

 

La fin de la conférence-débat a été marquée par l’intervention des uns et les autres à travers leur contribution et apport au sujet de l’alternance politique au Togo.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement