Advertisement
Economie

La BOAD mature de ses 40 ans

Advertisement

Les festivités marquant le quarantenaire de la Banque Ouest-africaine de Développement ont pris fin jeudi à Lomé sur « une très bonne note de satisfaction ». Comme annoncé dans nos livraisons en début de semaine, la BOAD a réuni à son siège à Lomé les 13 et 14 novembre, plusieurs économistes, hommes d’affaires, ministres et universitaires arrivés des quatre coins du globe pour plancher sur le thème « les banques sous-régionales de développement : nouveaux enjeux, nouveaux des défis ».

Au cours des deux (2) jours du symposium, les différents acteurs qui ont pris d’assaut la salle de conférence de la banque, ont menés des réflexions sur la meilleure manière de renforcer la contribution de la BOAD au développement des économies de la sous-région. Plusieurs thématiques notamment, les questions de l’insécurité alimentaire dans l’espace UEMOA, les pistes, les chalenges et les perspectives face au changement climatiques, la croissance verte, l’agrobusiness, le financement du secteur privé, les PME/MI et le renforcement de la résilience des systèmes de production agricole des pays de l’UEMOA ont été au cœur des discussions.


Que ce soit du coté des responsables de la FAO, de la BECEAO ou les environnementalistes, économistes et universitaires comme le professeur KAKO NUBUKPO du Togo et son aîné Charles KONAN BANI de la Côte d’Ivoire, tous ont accordés leurs violons à celui du consultant sénégalais Mme VORE GANA SECK, pour conclure que « l’impact du changement climatique est aujourd’hui beaucoup plus perspectible sur les secteurs primaires comme l’agriculture et la pêche entraînant de fait une baisse de la productivité et la modification de l’environnement.

 

« Dans le cadre de l’adaptation au changement climatique, des ressources financières sont mobilisés et l’UEMOA, de par son statut devait se positionner, à travers ses instruments pour servir d’entité de mise en œuvre. Cela passe d’abord par une accréditation au sein du fonds d’adaptation  » ont-ils conclus Sur les questions ayant trait au financement des PME /PMI et à l’agrobusiness au sein des pays de l’union, des voies de développement pour les chaînes de valeurs de plusieurs secteurs notamment, l’agriculture, ont été identifiés avec des recommandations aux responsables de la BOAD pour les années à venir.


D’autres sujets liés au développement des pays de l’UEMOA ont été débattus aux cours de ce forum international. Il faut noter que l’ouverture de ces travaux a été l’œuvre de l’ancien président de la BOAD, et actuel président du Bénin et de l’UEMOA, Dr. Thomas Boni Yayi, avec à ses côtés le président du Togo, Faure Essozimna GNASSINGBE et ses pairs du Mali, du Niger et plusieurs personnalités dont l’actuel président de la Banque Christian ADOVELANDE.


« 40 ans c’est l’âge de la maturité pour faire des projections sur l’avenir. Notre institution a marqué d’une empreinte indélébile la vie sociale et économique de notre espace grâce à ses financements dans plusieurs pays de l’UEMOA  » a indiqué l’ancien locataire de
l’institution, Dr Thomas Yayi BONI.


Il a été renchéri par son homologue du Togo, M. Faure Gnassingbé, qui selon lui, « La Banque dispose des instruments capable d’appuyer les Etats dans leurs efforts de développement.

« La BOAD est aujourd’hui une banque plus forte, de référence mondiale capable de financer les projets intégrateurs  » a indiqué le N°1 togolais.


Il faut noter que la BOAD a été porté sur les fonds baptismaux en 1973 sous l’initiative des 7 pays de l’UEMOA pour assurer le développement et la croissance des pays de l’union. A ce jour, elle a
financé les économies des pays de l’UEMOA à hauteur de 2.723,6 milliards de F.CFA dont 36 % de ce financement destiné au secteur public non marchand, 42 % au secteur public marchand et 22 % au secteur privé.


« La BOAD compte financer d’autres projets à l’avenir pour ses Etats membres afin d’accélérer leurs émergences économiques et un développement croissant » a confié son président Christian ADOVELANDE à notre rédaction.

La REDACTION

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement