pub
International

Guinée-Bissau : Le Président Goodluck Jonathan met les militaires sur la touche

Advertisement

Le Président nigérian a fait cette déclaration le vendredi 8 novembre 2013 lors de la session extraordinaire de l’Assemblée Nationale du peuple de ce pays ouest africain.

 

L’objectif de la visite du numéro un nigérian en Guinée-Bissau est de consolider la stabilité démocratique, la paix et la bonne gouvernance, lesquels favorisent le développement socio-économique. Goodluck Jonathan a été accueilli par Ibraima Sori Djalo, le président de l’Assemblée Nationale de la Guinée-Bissau.

Dans son allocution, Goodluck Jonathan a fait savoir aux militaires bissau-guinéens que la communauté internationale ne tolérerait plus le rôle des militaires dans la gouvernance en Afrique tout comme  dans d’autres parties du monde.

 

En lien avec la période transitoire dans ce pays, le Chef de l’Etat Nigeria a exhorté la classe politique et les membres de forces armées à rester ferme et à maintenir l’engagement dont ils ont fait preuve dès le début du processus de transition jusqu’à ce qu’elle s’achève par l’organisation d’élections générales.

Par rapport à l’attaque du mois d’octobre 2013 dont l’ambassade du Nigeria a été victime en Guinée-Bissau, le Président nigérian a d’abord condamné cet acte avant d’appeler les bissau-guinéens à décourager ceux qui entreprennent de telles initiatives contre des nigérians et leurs frères africains.

 

Rappelons qu’un contingent de militaires nigérians est présent en Guinée Bissau sous la bannière de la CEDEAO en vue d’aider au retour à la stabilité et à l’organisation des prochaines élections.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 

Advertisement