pub
Faits divers

Ghana : Les condoms obtiennent à nouveau un ‘‘laissez-passer’’

Advertisement

Le gouvernement ghanéen a supprimé les taxes imposées sur les préservatifs et certains intrants agricoles dans le pays. La mesure entrera en vigueur à partir de l’année 2014.

 

Cette nouvelle a été annoncée le mardi 19 novembre 2013 à Accra par Seth Terkper, le ministre ghanéen de l’Economie et des Finances, lors de de la présentation du budget de l’année 2014 au parlement.

 

Il est à rappeler qu’en début de cette année le Ghana a imposé des taxes sur des produits tels que les matières agricoles, les moteurs agricoles et des préservatifs.

 

La levée des frais sur les condoms apaisera un peu la colère de certaines organisations de la société civile qui avaient décrié la décision antérieure prise en prétextant qu’elle ne favorisera pas la lutte contre la propagation du VIH dans le pays.


Par rapport au budget présenté aux députés, le ministre des Finances a fait savoir le Président Mahama s’attèle à faire de telle sorte que conformément qu’à moyen terme, le  taux de croissance soit maintenu à 8 %.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement