pub
Economie

Fin des états généraux de l’UPRAD au TOGO : Les douaniers se fixent de nouvelles méthodes de travail

Advertisement

Du 4 au 7 novembre 2013, l’Union professionnelle des agréés en douanes (Uprad) a organisé ses états généraux à Lomé. Objectif, adopter de nouvelles règles pour s’adapter aux mutations dans leur profession. « L’assainissement des secteurs de transit du Togo pour une meilleure mobilisation des recettes douanières de l’Etat » a été le thème choisi pour les travaux.

 

Pendant quatre jours, les membres de l’UPRAD ont diagnostiqué les maux qui minent leur métier et proposé des pistes de solution. Elles vont de la participation active et effective de tous en passant par le respect des dispositions statutaires et règlementaires au respect de l’éthique et de la déontologie. Ces solutions ne peuvent s’appliquer que si le bureau de l’UPRAD ne s’engage, estiment les participants. Ils demandent donc au bureau de renforcer son partenariat avec la douane t de poursuivre des discussions avec les partenaires publics et privés. La redéfinition des relations avec le secteur informel en vue de l’assainissement de la profession, la réactivation du projet de suivi électronique des marchandises et la mise en place d’un observateur des pratiques anormales sont entre autres les autres solutions.

 

Selon Paulin Kossiko Koffi, président de l’UPRAD, « les décisions prises sont de nature à améliorer la profession des douaniers si elles sont respectées dans leur application ». Et Adjabo Epkao, directeur général adjoint de la douane, d’appeler les uns et les autres au respect des textes pour l’évolution de leur travail. Il a promis l’accompagnement de la douane pour leurs éventuelles initiatives dans ce sens. A l’en croire, la douane va organiser des séances de formation à leur intention à partir de la semaine prochaine. Pour qu’à terme, ils puissent tenir des comptabilités en bonne et due forme.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 

Advertisement

Publier un commentaire