Justice

25è congrès des notaires d’Afrique : Lomé au carrefour d’une réflexion sur la profession

Advertisement

Lomé abrite le 25è congrès des notaires d’Afrique. Il est ouvert depuis hier et ce jusqu’au samedi prochain.

 

Pour la seconde fois, le Togo abrite le congrès des notaires d’Afrique. Une délégation de 400 personnalités venues de 19 pays africains, de l’Iran, de la France, de l’Amérique latine, de l’Italie, de l’Espagne et de la Colombie prennent part au congrès. Le thème choisi pour l’édition de cette année est « Le Notaire africain face aux mutations économiques et sociales du continent ». Un thème, qui selon Me Molgah Kadjaka-Abougnima, présidente de la Chambre des notaires du Togo, « révèle à la fois l’expérience et l’expertise du notaire ». « Il ouvre des débats associant universitaires et représentants d’institutions aux réflexions des notaires », a-t-elle ajouté.

 

Pendant six jours, les notaires africains vont plancher sur l’avenir de leur profession et trouver des stratégies pour s’adapter aux mutations qui s’imposent à eux. A la fin de la rencontre, une batterie de recommandations est à soumettre aux pouvoirs publics.

 

Ametbao

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement