pub
Développement

TOGO: Le Programme Lions Quest mieux expliqué aux responsables d’Ongs et Associations

Advertisement

Après les représentants des ministères, acteurs et partenaires, c’est le tour des responsables et acteurs des Ongs d’aller à la connaissance du projet Lions Quest de l’Association Lions Club International district 403 A2. Ce vendredi 04 octobre 2013, une rencontre d’information a eu lieu à la salle de réunion du Ministère de l’Environnement et des Ressource forestières. Des représentants de différentes Organisations Non Gouvernementales (ONG), les acteurs de la société civile des membres de l’Association ont assisté à cette rencontre qui a porté sur la présentation du projet de jeunesse Lions Quest. Ceci dans la suite d’une vaste campagne d’information et de sensibilisation du programme d’enseignement et de développement des capacités intellectuelles et morales au profit de la jeunesse.

 

Face à la dépravation avancée des mœurs et le peu de civisme qu’on constate dans la vie des citoyens, particulièrement auprès des jeunes, il est initié avec l’appui financier de la Fondation du Lions Club International (LCIF), le projet Lions Quest dont le coordonnateur est M. Ekoué Kouvahey.

 

Ensemble d’outils pédagogiques ayant pour objectif principal l’épanouissement personnel des jeunes à travers le développement de leurs compétences sociales et communicatives, Lions Quest se présente comme l’une des approches de solutions appropriées aux questions de l’épanouissement, de responsabilité et de développement de la jeunesse.

 

Cette rencontre a pour essentiellement le but de porter les messages et communications à l’endroit des Ongs et associations sur le programme Lions Quest dans le souci qu’elles s’approprient assez de l’esprit du programme. Il s’agit de les impliquer suffisamment à participer de manière efficace et activement aux côtés des initiateurs du projet à l’enrichissement de ce programme très important pour l’avenir de la jeunesse togolaise, la relève demain.

 

Ont pris part à la rencontre, des représentants d’Ongs et Associations, notamment Jeune Chambre Internationale (JCI), EDUCADEV, APED-Togo, SOS Village d’Enfants, ASED-Togo, Club UNESCO de l’Université de Lomé, CNT/EPT, Ong VISA, MUGET.

 

Au cours des travaux, des représentants d’Ongs et Associations présents sont invités à accompagner le programme dans sa réalisation à réussir au Togo. Il leur est demandé de s’impliquer activement dans les actions de sensibilisation, particulièrement servir d’écho auprès de leurs membres et du public cible.

 

Quest_Ekoue.jpg

 

 

‘’Vous avez fait preuve d’un intérêt apprécié en acceptant notre invitation et en marquant votre adhésion à ce programme d’enseignement, vous venez de manifester votre fibre de citoyenneté et de pairs éducateurs. Car ce programme permettra que vos actions portant sur l’éducation, la sensibilisation en faveur d’une jeunesse responsable et bien formée, puissent mieux sensibiliser les enfants et les jeunes sur les notions de développement spirituel et mental et que les apprenants puissent véritablement acquérir et s’approprier de la culture d’excellence dans leurs attitudes et comportements…’’ a précisé le coordonnateur du projet.

 

Ce projet qui dans sa phase pilote au Togo sera programmé sur l’année scolaire 2013-2014 et sera dispensé en 6ème et 5ème dans trois collèges : Collège Kouvahey, CEG Djidjolé (à Lomé) et Collège Protestant de la ville d’Aného.

 

Ecoles pilotes du programme, ces établissements scolaires ont été ciblés pour des critères répondant au mieux aux besoins des différents ministères partenaires du projet qui accordent de l’importance au suivi-évaluation du programme.

 

’’Quant aux enseignants sélectionnés pour dispenser les cours, ce sont des enseignants ayant prouvé leur capacité d’appréciation pédagogique et disposant suffisamment de compétences en matière de connaissance des éléments de la vie sociale, de développement des relations inter personnels, de niveau spirituel et mental, de la psychologie de l’individu…’’ a avancé M.Ekoué-Kouvahey.

 

La formation de la première vague d’enseignants issue de ces écoles est prévue pour la fin du mois d’octobre.

Le programme Lions Quest bénéficie de l’appui technique des ministères en charge de la Jeunesse d’une part, et de l’Environnement et des Ressources forestières d’autre part. Il a le soutien de 30 organisations de jeunes et de la société civile.

 

A retenir que le Lions Clubs International est la plus grande organisation de clubs service dans le monde qui compte plus de 1,35 millions de membres dans plus de 45000 clubs à travers le monde entier.

Les lions sont composés des hommes et des femmes dynamiques qui travaillent dans plus de 200 pays et aires géographiques.

 

Le programme Lions Quest a déjà fait ses preuves dans le monde entier avec 12 millions de jeunes encadrés et 500 000 encadreurs formés.

 

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement