pub
Sport

TOGO/ 23è acte de football de 1ère division : Les clubs de Lomé ont tous gagné par 1-0

Advertisement

La 23ème journée du championnat national de football de première division a été disputée le week-end après la mise en garde des ministres de la Sécurité et des Sports suite aux nombreuses violences qui ont émaillé les précédentes journées. L’essentiel, c’est que tous les clubs de la capitale ont gagné leur adversaire, 1-0, et Anges FC de Notsè reprend son fauteuil de leader au détriment de Sémassi.

 

Le championnat national de football de première division a offert à la 23è journée trois rencontres à Lomé. L’AS Togo Port qui recevait Maranatha au stade municipal est sorti victorieux sur la plus petite des marques 1-0. Cette victoire des portuaires leur a fait du bien parce que depuis le 17è acte, ils n’ont plus gagné sur ces installations.

 

A Gbossimé, Koroki en déplacement pour affronter Agaza, a été battu par son adversaire sur le même score. Toujours à Lomé, précisément à Kégué, le champion en titre Dyto a pris le meilleur sur Tchaoudjo athlétic sur la marque d’un but à zéro.

 

La ville de Sokodé a abrité une rencontre importante. Elle opposait Sémassi à AS Douanes. Alors que les deux équipes espéraient chacune une victoire afin de ne pas se faire distancer au classement, ce math s’est finalement soldé par un nul 1-1.

 

Dans la confrontation Asko-Etoile Filante, ce sont les joueurs de la ville de Kara qui en sortent gagnant 1-0. Gomido et Gbikinti aussi ont dicté leur loi respectivement à Unisport et Foadan sur le même score.

 

Anges FC de Notsè qui a laissé entre temps sa place de leader à son dauphin Sémassi a retrouvé son fauteuil après sa victoire chez Kotoko de Lavié 1-0.

 

Au classement général officiel, Anges FC est leader avec 41 points alors que Sémassi est relégué à la seconde place à deux unités. Avec le même nombre de points que le second mais désavantagé en buts marqués, l’AS Douanes occupe la troisième place. Dyto est classé cinquième avec 36 points devant Foadan quatrième avec 38.

 

Notons toutefois que le spectre de violences sur les stades n’est pas encore banni des clichés des joueurs et supporters, comme cela est de tradition ces derniers moments. Malgré les injonctions et recommandations des autorités à proscrire les violences sur les pelouses, des scènes de violences ont émaillé malheureusement la rencontre Kotoko de Lavié et Anges de Notsè.

 

Fabrice KA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 

Advertisement