pub
Développement

L’Agence EAA dresse le bilan de ses 25 ans de parcours et lance le ”Forum de haut niveau Eau et Assainissement pour tous en Afrique 2013”

Advertisement

Dans le cadre de son 25ème anniversaire, l’Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) a organisé à son siège à Lomé ce 11 octobre 2013, une conférence de presse pour entretenir le public sur son parcours dans le secteur depuis sa création et annoncer le Forum de Haut Niveau qui se tiendra du 21 au 23 novembre 2013 en Côte d’Ivoire.

 

L’Agence EAA a été créée en 1988 sous le nom de Centre Régional pour l’Eau Potable et l’Assainissement à faible coût (CREPA). Du petit projet de recherche, l’organisation a connu une grande évolution au cours des années qui se sont suivies pour devenir une institution panafricaine de 32 pays membres appelée l’Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA). Parlant de son parcours dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, M. Agbo, Chargé de programme EAA, a indiqué que depuis 1988, l’Agence EAA a su développer une expertise, largement reconnue à l’échelle du continent, dans la recherche-action, la formation et le renforcement des capacités des acteurs et la diffusion de l’information sur les questions d’hygiène, d’eau et d’assainissement. « Elle a su se positionner au cours des années comme un acteur incontournable du secteur de l’eau et de l’assainissement. La mission de l’Agence EAA (l’ancien CREPA), repose sur une approche multisectorielle de promotion de l’accès durable et équitable des populations africaines aux services d’eau et d’assainissement à travers le développement de solutions intégrées, innovantes et durables. », a-t-il signifié.

 

L’Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique a connu une mutation très significative. « Au cours de ses 25 ans d’interventions, l’Agence EAA a investi dans la mise en œuvre de différents projets et programmes à hauteur de 70 milliards de francs CFA. Elle a favorisé l’accès aux services d’eau et d’assainissement à au moins 25 millions de bénéficiaires à travers plus de 32 pays africains. De nouveaux défis et enjeux ont fait muter CREPA à l’Agence EAA qui ambitionne favoriser l’accès aux services d’eau et d’assainissement à environ 50 millions d’Africains  » a t-il ajouté.

 

Cette mutation a permis de faire des réformes qui mettent en place 3 organes spécialisés à savoir : le Groupe d’Entreprise et d’Investissement, le Centre de Recherche et de Compétence et la Fondation EAA. Elle a également occasionné une nouvelle approche d’intervention et modes de financement.

FORUM_EAU.jpg

 

Quant au forum du Haut Niveau pour l’eau et l’assainissement pour tous en Afrique (FHN), M. Agbo a révélé qu’il a été initié il y a 3 ans afin de mettre à la disposition des différents décideurs et acteurs du secteur sur le continent, une plateforme d’échange et d’influence dans le but de favoriser des décisions et actions concrètes en faveur de l’Hygiène, Assainissement et Eau Potable (HAEP). Le FHN vise à accompagner les gouvernements africains dans l’identification de solutions durables et innovantes pour l’accélération de l’accès à l’HAEP et la réduction de la pauvreté en Afrique.

 

Les participants à ce rendez-vous sont les chefs d’Etats, les ministres des finances et ceux chargés de l’eau et de l’assainissement, des investisseurs et donateurs, des entreprises privées et des associations commerciales d’Afrique etc. L’Agence EAA a profité de cette occasion pour lancer son site web qui est le www.wsa.org.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement