pub
International

Ghana : Le frère d’Atta Mills revient sur le décès de l’ex Président

Advertisement

Cadman Mills, le frère du défunt Président ghanéen John Atta Mills, a levé le voile la semaine dernière sur le décès inattendu qui avait frappé tout le Ghana le 24 juillet 2012 à l’Hôpital militaire 37 à Accra.

 

Cadman Mills a fait sa révélation lors de la cérémonie du lancement des nouveaux timbres postaux en hommage à Atta Mills. Il s’est excusé de sa première déclaration à chaud au moment de la tombée de la nouvelle l’année dernière. Il s’est rétracté que la déclaration faite auparavant que le décès est dû à un accident vasculaire cérébral massif était  fait sur le coup de l’émotion et n’émanait donc pas d’un rapport médical.

Rappelons qu’au lendemain de ce décès, certains ghanéens avaient accusé les services de la Présidence ghanéenne d’avoir négligé la santé du Président. Ces derniers ont donc réclamé l’ouverture d’une enquête pour savoir les causes réelles de cette soudaine disparition. 

 

En se démarquant de toute polémique, Cadman Mills a déclaré que la mort de son frère était d’une cause naturelle car c’était selon lui la volonté de Dieu. Toutefois, il n’a pas abordé ce qu’a révélé le rapport d’autopsie dans cette affaire.

Par rapport aux soins prodigués à l’ex Président avant son décès, il a fait savoir que le Président aurait pu être sauvé si le processus de secours avait commencé plus tôt avant le jour fatidique.

 

De cette supposition, il déplorera certaines défaillances dans le système médical d’urgence dans le pays mais au même soulignera que ces manquements ne sont pas la cause de la mort d’Atta Mills.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement