pub
Sport

Football : Le Capitaine des Black stars craint d’aller jouer en Egypte

Advertisement

Asamoah Gyan, le capitaine des Black Stars du Ghana, exprime des craintes pour le match retour Egypte-Ghana, lequel compte  pour le dernier tour qualificatif au Mondial 2014. Le lieu du match retour qui reste à être confirmé par la FIFA a été programmé pour le 19 novembre au stade militaire du Caire.

 

Les craintes du capitaine ghanéen sont motivées par le fait que l’Egypte connait une crise politique depuis le 3 juillet 2013, date à laquelle le Président Morsi a été renversé  par l’Armée.

 

En mettant à jour non seulement ses craintes mais aussi celles de ses coéquipiers ghanéens à Kumasi, Asamoah Gyan  révèle qu’en allant en Egypte dans les circonstances actuelles, ils seront soucieux par rapport à leur sécurité.

 

Dans l’attente que la FIFA se prononce sur le lieu de ce match, Asamoh Gyan a avancé que si le math retour est maintenu en Egypte, des mesures strictes doivent être prises pour leur assurer une sécurité rapprochée.

 

Pour dissiper toute idée de ceux qui prétendent que les ghanéens craignent une défaite, Asamoh Gyan a tablé que « nous sommes prêts à jouer n’importe où et partout contre toute opposition, mais comme je l’ai dit nos vies sont plus importantes ».

 

Pour situer les deux parties, l’Egypte et le Ghana, la FIFA devra se prononcer sur le lieu du match après le 28 octobre, la date butoir donnée à la Fédération égyptienne pour produire une feuille de route sécuritaire.

 

Ayant en mémoire le drame que leurs voisins togolais ont vécu à Cabinda à la veille de la CAN 2012 en Angola, certains joueurs avaient émis des réserves pour le déplacement en Egypte. A cet effet, la Fédération ghanéenne a saisi cette semaine pour une deuxième fois la FIFA pour que le match soit joué sur un terrain neutre.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement