pub
International

CPI : Kofi Annan se prononce sur la menace de retrait des pays africains

Advertisement

Kofi Annan, l’ex secrétaire de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a rejeté les accusations selon lesquelles la Cour Pénale Internationale (CPI) est une justice destinée à l’Afrique. A la différence de Kofi Annan  qui a  pris la défense de la CPI basée à la Haye aux Pays-Bas, certains dirigeants africains critiquent et menacent de retirer leur pays en son sein.

 

Selon la Fondation Kofi Annan, le ghanéen a fait connaitre sa position hier lundi à l’Université Western de Cape Town en Afrique du Sud lors de la troisième conférence annuelle portant sur la paix mondiale.

L’intervention de Kofi Annan sur ce point est motivée par la menace de retrait des pays africains, laquelle est devenue une actualité. Il se murmure qu’après le retrait du Kenya de la CPI, ce pays est entrain de rechercher des soutiens pour que d’autres pays lui emboitent le pas.  

 

En s’exprimant sur l’option qui est laissée à la CPI de se saisir des affaires sur le continent africain, Kofi Annan a estimé que si les «…tribunaux nationaux sont capables, les tribunaux internationaux n’auront  aucune alternative crédible » pour se saisir des affaires judicaires sur le continent.

En plus de cette remarque et sans aucun détour, l’ex onusien a mis a jour que si certains dirigeants africains contredisent la CPI ou votent contre elle, « ce sera une marque de honte pour chacun d’entre eux et pour leurs pays… c’est la culture de l’impunité et c’est les individus qui sont jugés par la CPI, pas l’Afrique ».

 

Par rapport à la justice qui doit se faire pour tous sur le continent, l’ex Chef de l’ONU a confessé sans aucune exception que « … nous devons toujours avoir le courage de nous demander qui défend les victimes ». A cette question, il répondra que les victimes sont souvent abandonnées à leur propre sort sans que leurs bourreaux ne comparaissent devant une justice.

En estimant que la justice doit être égale pour le tout le monde, Kofi Annan a appelé que les élus politiques tirent « … leur légitimité du peuple et sont élus pour rendre service et non se considérer comme étant au-dessus de la loi ».

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 

Advertisement