Advertisement
Développement

Conférence Internationale sur la Population et le Développement : Le Togo a opté pour trois choix stratégiques pour un développement durable

Advertisement

La ministre de l’Action sociale et de la Solidarité, Mme Dédé Ekoué Ahoefa participe depuis hier à la Conférence Internationale sur la Population et le Développement qui se tient à Addis Abéba en Ethiopie. Organisée par l’UNFPA, l’UNECA et l’Union Africaine, cette rencontre internationale s’est penchée sur la question de la population en phase avec son développement.

 

Représentant le gouvernement togolais à la tête d’une délégation formée des représentants des ministères du Plan, de l’Action sociale, de la Santé, de l’Action sociale, du Développement à la base et de la Promotion de la femme, la ministre Dédé Ekoué Ahoefa a eu l’honneur de faire le plaidoyer de l’engagement du Togo en faveur de la question de développement de sa population. Au cours de cette tribune importante l’exposé de la ministre a mis un accent sur trois choix stratégiques pour lequel le Togo a opté pour générer et profiter du dividende démographique. Annonçant que ces choix stratégiques (Capitaliser l’avantage de la jeunesse, compter sur la majorité féminine, Promouvoir une croissance économique forte et durable) ont déjà orienté les actions depuis les années 2010, elle a édifié l’assistance très attentive à sa déclaration, en précisant que ces actions seront fortement intensifiées dans le cadre de la SCAPE après 2014.

 

Dans le premier chapitre où il est question de Capitaliser l’avantage Jeunesse, Dédé Ekoué Ahoefa a mis en exergue la préoccupation de donner aux jeunes des atouts pour qu’ils deviennent des producteurs actifs de la création d’une richesse nationale croissante à travers l’employabilité et leur capacité d’entreprenariat. Eu égard à cette ambition, le gouvernement Togolais s’est donné la volonté de la mise en oeuvre d’une politique conséquente qui a consisté à renforcer la formation à l’emploi avec le volontariat, l’appui au premier emploi, l’information sur le marché de l’emploi, leur formation à l’entrepreneuriat, l’accès au financement avec la promotion des services financiers plus adaptés pour les jeunes, le renforcement de l’accès à des meilleures formations technique, professionnelle et universitaire. La ministre n’a pas manqué de rappeler que les opportunités d’entreprenariat liées à la technologie et à la croissance verte restent à développer.

 

Concernant le second choix stratégique, celui concernant le fait de compter sur la majorité féminine, la ministre a axé son message sur la nécessité de libérer le potentiel social et économique des femmes. A cet effet, et selon Dédé Ekoué Ahoefa, il est question de promouvoir sur l’autonomisation économique. L’appui aux femmes à la base par la formation, la mise en réseau, le financement et l’accompagnement des femmes à travers des initiatives génératrices de revenus, telles sont les mesures prises par le gouvernement togolais pour parvenir à cet objectif. ’’Il est important de lutter contre tout ce qui empêche l’épanouissement des filles et des femmes, promouvoir la scolarisation des jeunes filles, lutter contre les violences et discriminations à l’endroit des filles et des femmes telles que le mariage précoce, et les mutilations génitales féminines et la promouvoir la santé maternelle à travers la CARMA’’ a-t-elle expliqué.

 

La nécessité de faire référence à la question de la croissance économique et de la gouvernance qui sont entre autres importantes pour la génération des financements internes et pour la mobilisation des ressources externes, soustend la décision de promouvoir une croissance économique forte et durable, 3ème choix stratégique que la ministre a développé au cours de sa présentation.

Ce troisième point évoque la nécessité d’asseoir une économie forte capable de générer une croissance en moyenne de 7% et permettre de créer plus d’emplois tout en tenant compte de la dynamique démographique et tout en s’inscrivant dans une approche de droits. C’est dans la droite ligne de cette politique que le gouvernement togolais a fait le choix de la mise en œuvre du projet de la SCAPE dont le but visé consiste à générer plus de richesses en créant aussi plus d’emplois avec l’ambitieuse approche d’assurer une meilleure répartition des fruits de la croissance.

 

’’Cette croissance accélérée est importante pour assurer un meilleur financement des secteurs sociaux qui sont eux aussi la base du développement surtout les clés pour transformer l’opportunité démographique en dividende démographique en outillant et valorisant au mieux la dynamique jeunesse et la majorité féminine’’ a-t-elle laissé entendre.

 

Une séduisante piste d’approche de solution dont la meilleure application des recommandations et l’atteinte des objectifs sont conditionnées par une intensification des efforts pour la croissance économique et une plus forte coordination de questions sociales et démographiques. Une compréhension accrue de toutes les catégories d’acteurs sur le rôle de chacun dans le développement d’un dividende démographique pour accélérer le développement du pays, n’est pas à négliger si l’on veut atteindre avec réussite cette ambitieuse vision de développement au bénéfice de la population.

 

‘’Un renforcement des capacités et des outils dans la gestion de l’opportunité démographique, dans la production et l’analyse et l’utilisation des données démographiques en lien avec le développement, est essentiel pour innover afin que la dynamique démographique serve de moteur d’accélération pour une croissance forte et inclusive de notre pays’’ a conclu la ministre Dédé Ekoué Ahoefa.

 

L’appui des organisations telles que l’UNFPA, la CEA, et l’Union Africaine, organisatrices de la conférence, et d’autres organisations internationales et bilatérales est sollicité avec conviction pour aider le Togo à repérer et à mettre en œuvre les meilleures mesures pratiques pour la réalisation effective d’ un dividende démographique dans la période post 2014 en ligne avec la SCAPE, la stratégie de développement du Togo pour 2013-2017.

 

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement