pub
International

Commonwealth: La Gambie et son Président Yayha Jammeh plient bagages

Advertisement

Le Commonwealth, le regroupement anglophone d’une cinquantaine de pays comprenant la Grande Bretagne et certaines de ses anciennes colonies, a perdu un de ses membres devenu très turbulent ces dernières années.

 

Dans un communiqué lu à la télévision gambienne le 2 octobre 2013, le gouvernement de ce pays a annoncé qu’il se retire du Commonwealth avec effet immédiat sans fournir plus de détails.

Sans que l’on ne sache pour l’heure les vrais motifs pour lesquels la Gambie a plié bagages, le communiqué a fait ressortir un besoin de souveraineté pour ce pays anglophone ouest africain.

 

Et ce communiqué d’énoncer que « Le gouvernement se retire du Commonwealth en tant que membre et décide que la Gambie ne sera jamais membre d’une institution néo-coloniale, et ne fera jamais partie d’une institution qui représente un prolongement du colonialisme ».

Ce retrait de la Gambie du Commonwealth intervient à 6 semaines de la tenue du sommet de cette communauté au Sri Lanka.

 

La Gambie est dirigée depuis près de 20 ans par  Yahya Jammeh. Avec la décision prise, la Gambie devient donc le premier pays de la CEDEAO à se retirer de la Communauté du Commonwealth. En 2003, le Président zimbabwéen avait pris une décision similaire en retirant son pays de la communauté des pays anglophones.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo
Advertisement