pub
Développement

Célébration de la 68ème journée mondiale des Nations Unies au Togo : Une conférence publique est organisée à Lomé

Advertisement

Il est organisé ce 18 octobre 2013 à Lomé dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des Nations Unies, une conférence publique pour permettre aux populations togolaises de mieux connaître leurs actions en faveur du développement de notre pays surtout en matière des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

 

Cette 68ème journée des Nations Unies placée sous le thème : « les OMD après 2015 : quels objectifs pour quel développement ? » se veut une évaluation des efforts faits en matière des points des OMD. En effet, c’est en septembre 2000 à New York que des pays ont signé un engagement consistant à galvaniser des efforts communs afin de bâtir un monde meilleur débarrassé de maux dont il souffre en l’occurrence l’extrême pauvreté et ses dérivées à l’horizon de 2015. Depuis lors, les Etats membres de l’organisation des Nations Unies ont traversé des situations plus ou moins heureuses qui ont jalonné leur cheminement vers l’atteinte de ces objectifs.

 

Le Togo, malgré la traversée de la crise sociopolitique qui l’a sevré de l’aide internationale, a consenti des efforts pour la réalisation des OMD. Les réformes politiques et économiques lancées en 2006 ont permis au Togo de renouer avec l’aide extérieure qui confortent ses actions en faveur de l’atteinte des OMD. Ces efforts ont selon, M. Mawussi Djossou Sémondji, ministre du Développement, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, ont entraîné un niveau de pauvreté en baisse surtout en milieu rural. « L’incidence du taux de pauvreté est passée de 61, 7% à 57,3% en 2011. Ce résultat insuffisant a permis d’élaborer en 2010 un plan d’accélération pour la réalisation des OMD. Ce plan a permis au Togo d’atteindre pas mal de points des OMD même si tous ne peut réaliser avant 2015. C’est ainsi que le Togo fait partie des 19 pays retenus par les Nations Unies pour réaliser les consultations nationales sur l’agenda post 2015 à propos des OMD. Pour l’après 2015, il a été donné de prendre en considération des problématiques comme l’évolution climatique et la croissance démographique inquiétante avec une population de plus en plus jeune qui appellent réflexions au regard de leurs effets sur le développement », a-t-il indiqué.

 

La conférence publique organisée ce jour a porté sur des communications suivies de débats en direct sur la télévision togolaise.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement