pub
Economie

Atelier national sur la mise en œuvre des résolutions 1267 et 1373 de l’ONU

Advertisement

La salle CEDEAO (CASEF) abrite du 29 au 30 octobre 2013 un séminaire sur la mise en œuvre des résolutions 1267 et 1373 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Cet atelier, à en croire, M. Badawasso Gnaro, secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances vise à renforcer les capacités des administrations à s’acquitter de l’obligation du Togo à geler les fonds et autres avoirs des personnes physiques ou morales impliquées dans les activités terroristes conformément aux résolutions précitées.

 

Organisé par le gouvernement togolais à travers la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières du Togo (CENTIF-TG) en collaboration avec le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), le présent atelier, consistant à des réflexions sur la mise en œuvre des résolutions 1267 et 1373, permettra de renforcer la lutte contre le terrorisme. « C’est ainsi que M. Gnaro indique que le financement du terrorisme ne peut être efficace que par l’adoption d’une stratégie collective et globale des Etats ». « Ces résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies prévoient donc des sanctions contre les terroristes et obligent le Etats membres de l’ONU à geler les fonds et les organisations terroristes », a-t-il ajouté.

 

« A l’issue des travaux, les participants auront à valider la procédure de gel des avoirs au titre de la résolution 1373 et aboutir sur le mécanisme de gel des avoirs au titre de la résolution 1267 », conclut M. Gnaro.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement