pub
Sport

Après les Marseillais, c’est le tour des Parisiens de jouer son deuxième match mais à domicile

Advertisement

Le Paris Saint-Germain reçoit son adversaire le plus dangereux du groupe C de la Ligue des Champions ce mercredi (20h45). Une victoire permettrait aux Parisiens de prendre seuls la tête de leur poule et d’afficher un peu plus leurs ambitions dans cette compétition.

 

Favoris dans le groupe C, le Paris Saint-Germain et Benfica ont répondu aux attentes en remportant leur premier match, respectivement contre l’Olympiakos (4-1) et Anderlecht (2-0). Pour ce deuxième match de Ligue des Champions, les deux équipes s’affrontent ce mercredi (20h45) et abordent un premier tournant puisqu’une victoire permettrait de prendre trois points d’avance dans la course à la première place de cette poule.

 

Z. Ibrahimovic – «gagner le trophée»

L’occasion pour le Paris SG d’affirmer un peu plus ses ambitions sur la scène européenne. «Maintenant, les autres équipes savent qui nous sommes, entre nos résultats et les joueurs qui sont arrivés. Les autres équipes ont plus de respect pour nous, a déclaré Zlatan Ibrahimovic en conférence de presse. Nous allons tout faire pour battre Benfica et confirmer que nous sommes candidats pour gagner le trophée.» Au moins, cela a le mérite d’être clair.

Le géant suédois sera d’ailleurs une nouvelle fois l’une des plus grandes menaces pour la défense portugaise, même s’il n’a marqué que deux buts cette saison. L’attaquant parisien ne semble d’ailleurs plus vraiment obsédé par le but. «Je ne pense pas à moi quand il s’agit de marquer et Edinson (Cavani) pense la même chose. Je ne suis pas ce genre de gars. Si je gagne à la fin sans marquer beaucoup de buts, je serai plus content que si c’est l’inverse» , a-t-il indiqué.

 

Paris plus offensif et plus solide

Ibrahimovic se met donc au service de l’équipe, mais son rendement offensif moins impressionnant que la saison dernière explique sans doute le manque de punch de l’attaque du PSG. Si le secteur offensif parisien est séduisant sur le papier, le club de la capitale ne possède que la 22e meilleure attaque des cinq grands championnats européens avec 1,80 but marqué par match depuis le début de la saison. Un classement dominé par le surprenant Hoffenheim (3,33 b/m), alors que Benfica affiche une moyenne de 1,57 but inscrit par rencontre.

Les Portugais n’auront pas la tâche facile face à la 8e meilleure défense européenne avec une moyenne de 0,60 but encaissé par match pour le PSG, alors que Benfica est légèrement moins solide avec 0,85 but pris par rencontre. Paris semble donc avoir assez de marge malgré ses récentes prestations décevantes et Laurent Blanc devrait aligner son équipe la plus compétitive en composant avec les absences de Thiago Silva et Javier Pastore, alors que Blaise Matuidi est touché à un pied et est incertain.

 

Les équipes probables :

Paris SG: Sirigu – Van der Wiel, Marquinhos, Alex, Maxwell – Matuidi (ou Rabiot), Motta, Verratti – Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi.

Benfica: Artur – Almeida, Garay, Luisao, Siqueira – Matic, Fejda – Pérez, Gaitan, Sulejmani – Cardozo.

Advertisement