pub
Société

Apothéose de la Journée Internationale de la Fille au Togo

Advertisement

La journée du 11 octobre est retenue depuis 2011 par les Nations Unies comme celle de la jeune fille. La célébration de cette journée a pour objectif de contribuer à l’épanouissement de la jeune fille dans le monde, par une intensification des actions de lutte contre les discriminations et les oppressions dont elle est victime, du double fait de son jeune âge et de son sexe.

Placé sous le thème : « innover en faveur de l’éducation des filles », l’apothéose de la célébration a eu lieu ce 18 octobre 2013 au Palais des Congrès de Lomé en présence du ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, des autres membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et des autorités traditionnelles.

 

Selon Mme Dédé Ahoéfa Ekoué, ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, le thème retenu pour la célébration de cette année est d’actualité au niveau mondial et dans notre pays car le rapport de suivi pour «  l’école pour tous » de l’UNESCO en 2011 indique que 39 millions de filles âgées de 11 à 15 dans le monde n’allaient pas à l’école.

 

Au Togo, dit-elle des mesures prises par le gouvernement et l’ensemble des acteurs ont occasionné des avancées importantes comme le démontre la quasi-atteinte de la parité genre à l’école primaire au niveau national. « C’est ainsi qu’au cours de la cérémonie de l’apothéose de cette journée qui s’est déroulée devant une foule d’élèves, un accent particulier a été mis sur les actions innovantes en matière de la scolarisation des filles. Malgré ces avancées enregistrées dans l’éducation des filles, il existe encore des obstacles particulièrement dans les pays en développement à l’instar du Togo, qui entrave l’éducation d’un grand nombre de filles et les empêchent de réaliser tout leur potentiel », a-elle indiqué.

 

Le thème de cette année revêt une importance capitale pour le gouvernement togolais qui, avec de ses partenaires l’UNFPA, l’UNICEF, l’UNESCO et Plan Togo, a initié des projets innovants en faveur de la scolarisation des filles. Ces innovations concernent entre autre, le projet une femme alphabétisée équivaut à trois jeunes filles scolaires, la déclaration de Notsé, le projet gouvernement des enfants dans les écoles, le projet clubs d’éveil et le projet d’octroi de bourses d’excellence dans les écoles. L’apothéose de cette journée a été animée par des prestations de l’artiste togolais Almok et des groupes chorégraphiques.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement