pub
International

Susane Rice pour une guerre en Syrie

Advertisement

Susan Rice favorable à une intervention militaire en Syrie. La Conseillère du Président Américain en charge de la sécurité nationale a précisé hier qu’il ne s’agirait pas d’une autre guerre telle qu’en Irak ou en Afghanistan. Lors de son discours à la Fondation Nouvelle Amérique, un groupe de réflexion de Washington, Mme Rice a réitéré l’accusation à l’encontre du gouvernement du président syrien Bachar al-Assad d’usage d’armes chimiques, indiquant que “l’usage s’intensifiant d’armes chimiques menaçait la sécurité nationale des Etats-Unis” et de leurs alliés.

 

Selon Mme Rice, l’échec à répondre de la part des Etats-Unis augmente le risque de violence et d’instabilité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, de même que les interrogations à travers le monde quant à savoir “si les Etats-Unis sont vraiment préparés à faire l’usage de toute l’étendue de leur pouvoir pour défendre nos intérêts nationaux“.

 

En ce qui concerne  les préoccupations du public aux Etats-Unis relative à  une intervention militaire, Mme Rice a indiqué que les actions proposées par M. Obama seraient “des frappes limitées pour dissuader le régime syrien d’utiliser des armes chimiques et de détruire ses capacités à le refaire“.

 

Il ne s’agira pas des Etats-Unis lançant une nouvelle guerre. Comme le président l’a dit, à plusieurs reprises, cela ne sera pas l’Irak ni l’Afghanistan“,Souligne l’Ex-diplomate américaine aux Nations-Unies qui conclue “Notre objectif global est de mettre fin au conflit sous-jacent à travers une transition politique négociée dans laquelle M. Assad quitte le pouvoir“.

 

Firmin Teko-Agbo

 

Advertisement