pub
Environnement

La jeunesse africaine se mobilise pour un développement durable et éco-responsable du continent

Advertisement

A Lomé, ce 24 septembre s’ouvre dans le cadre de la 4e conférence de la jeunesse africaine sur l’environnement et le développement durable, une rencontre de la Jeunesse africaine qui se réunit à l’auditorium de l’Agora Senghor.

 

Il s’agit d’un cadre de réflexion qui durant quatre jours, va permettre de restructurer le réseau de la jeunesse africaine sur l’environnement et redéfinir l’allure d’une Afrique durable pour tous, comme convenu lors de la conférence tenue en Nairobi au Kenya en février dernier. Sur l’initiative du bureau des Nations Unies sur l’Environnement, Programme Régional de l’Afrique, les Jeunes Volontaires pour l’Environnement ont pris les rênes de l’organisation de cette rencontre régionale sous le parrainage du ministère en charge de l’Environnement du Togo.

 

Durant les 5 prochaines années, les décisions prises lors de cette rencontre dont le thème retenu est « Mobiliser la jeunesse africaine pour un développement durable et éco-responsable du continent », définiront le mode de fonctionnement de TUNZAFRIKA. Les jeunes présents échangeront sur le processus post-2015 et adopter une position concertée de la jeunesse. Elle permettra ensuite de préparer une stratégie de participation à la CMAE (Conférence des Ministres Africains de l’Environnement). Selon Sena Alouka, Directeur Exécutif de JVE, il y a besoin de « libérer l’énergie incommensurable et le potentiel d’innovation au sein de la jeunesse africaine, il est essentiel de créer une plate-forme pour eux, finaliser la conception de TUNZAFRIKA, établir des relations / interactions à long terme et, délibérée d’une stratégie de participation avec le PNUE, la CMAE et d’autres organes de décision compétents sur le continent ».

A en croire le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, «  l’implication des jeunes à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques nationales et régionales de développement est un impératif du développement Durable ».

 

La voix de la jeunesse africaine n’a jamais été aussi requise pour l’atteinte des objectifs du développement durable qui à moins de mille jours de leur échéance sont loin d’être atteints.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement