pub
International

Kenya : Renaissance à Nairobi après l’attaque du Westgate

Advertisement

L’assaut lancé par les forces de sécurité kenyanes pour prendre le contrôle du centre commercial de Westagate à Nairobi, la capitale du pays, s’est achevé hier mardi par la libération des lieux. Après presque quatre jours de désespoir et d’angoisse, un nouveau jour plein de quiétude commence à se poindre dans la capitale.

 

 Dans un discours de circonstance à la nation kenyane le mardi 24 septembre 2013, le président kényan Uhuru Kenyatta a annoncé la fin du siège du centre commercial Westgate à Nairobi. Le Chef de l’Etat a ajouté que le commando islamiste qui occupait les lieux du crime après quatre jours de carnage a été « vaincu…Nous avons humilié et vaincu nos assaillants, cette partie de notre tâche est finie ».

 

Après donc cette victoire des forces de sécurité sur les forces du mal, le Président a fait état d’un bilan provisoire de la situation. Selon ce dernier, il y a eu 61 civils, six membres des forces de sécurité tués, trois étages du Westgate effondrés et des victimes restent à secourir. Toujours selon le Président, 11 « suspects » ont été arrêté et ils devront faire face à la justice. Le bilan officiel des personnes décédées est de 175 personnes. Du nombre des victimes, il est dénombré 18 étrangers dont six britanniques ainsi que des citoyens de la France, du Canada, des Pays-Bas, de l’Australie, du Pérou, de l’Inde, du Ghana, de l’Afrique du Sud et de la Chine.

 

Suite à ce drame, Uhuru Kenyatta a décrété un deuil national de trois jours à compter de ce mercredi. A cet effet, les drapeaux seront en berne dans le pays.

 Rappelons que les militants du groupe shebab ont pris d’assaut le centre commercial de  Westgate le samedi 21 septembre 2013 en lançant des grenades en tirant et sur les clients et sur le personnel qui se trouvaient dans le supermarché.

 

CA.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement