pub
Politique

Fin de session de droit à la nouvelle législature togolaise : la Coalition Arc-en-ciel fait le point des travaux et rend publiques ses décisions

Advertisement

Après deux semaines de travaux de session de droit de la nouvelle Assemblée nationale, la Coalition Arc-en-ciel a organisé une conférence de presse  pour situer l’opinion publique ce qui a été fait surtout les dispositions prises par ses représentants à l’hémicycle.

 

La session de droit pour la nouvelle législature a débuté le 20 août 2013 et a pris fin le 02 septembre 2013. Elle a été consacrée aux travaux en plénière dirigés par le bureau d’âge jusqu’à la formation du bureau de l’Assemblée Nationale.

 

Au cours des travaux, à en croire M. Jean Kissi, député Coalition Arc-en-ciel, les députés de cette formation politique ont apporté des contributions substantielles pour éviter les déboires et graves crises qui ont secoué la législature passée et qui ont eu des répercussions négatives sur la situation politique générale du pays. « Ces contributions concernent entre autres : la précision à apporter à l’article 8 qui définit le principe directeur de la composition des organes de l’Assemblée de manière à respecter la configuration politique de cette situation ; la réécriture de l’article relatif à la constitution des groupes parlementaires de manière à permettre l’expression du pluralisme à l’Assemblée ; la précision à apporter à l’article 45 portant sur la publicité des débats afin de rendre systématique la retransmission des débats à l’Assemblée surtout en ce qui concerne les questions écrites, les questions orales, les interpellations et les questions d’actualité ; la clarification à apporter au niveau des articles 77 et 78 afin que plus aucun député ne soit jugé au Togo sans la levée de son immunité parlementaire », a-t-il indiqué.

 

La coalition Arc-en-ciel a déploré le fait que toutes les propositions qu’elle a faites pour répondre aux préoccupations majeures des populations ont été rejetées par les députés UNIR.  Elle a tout de même relevé que le pouvoir a usé de ses manœuvres pour l’empêcher à avoir un groupe parlementaire à faire partie du bureau exécutif de l’Assemblée nationale.  Malgré ces difficultés de départ, la Coalition Arc-en-ciel réaffirme sa détermination à se battre à l’hémicycle pour porter les préoccupations des populations et faire en sorte que qu’elles trouvent des solutions adéquates.

 

La conférence de presse a pris fin par des questions des journalistes répondues par M. Dodji Apévon, député à l’Assemblée, M. Jean Kissi, Mme Brigitte Adjamagbo, Membre de la coalition Arc-en-ciel, Bassabi Kagbara, Membre de la Coalition Arc-en-ciel et Me Mouhamed Tchassona Traoré, Président Coordinateur général de la  Coalition Arc-en-ciel.    

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement