pub
Faits divers

Fin de mission médico-chirurgicale de Tsévie: Aimes Afrique est allée au delà de ses objectifs fixés, grâce au travail laborieux et ingénieux des médecins de l’Ong

Advertisement

Chaque mission humanitaire de Aimes Afrique avec ses différentes réussites, prouesses, mais aussi avec ses complexités, ses difficultés et ses expériences. Derrière ces réussites, ces prouesses, ces difficultés se trouve toute une organisation, un management et une gestion administrative des ressources mobilisées pour la conduite et le déroulement de nombreuses missions médico-chirigicale humanitaire et gratuite de la 1ère Ong spécialisée en Afrique dans ces genres d’opérations. Pour la dernière mission de Aimes Afrique réalisée à Tsévié (37 km au nord de la capitale Lomé), la rédaction de Togoportail s’est beaucoup plus intéressée à l’équipe de médecins et auxiliaires médicaux qui se dévouent, se sacrifient et s’investissent souvent pour la réussite des opérations d’envergure sur le terrain. Reportage !

 

En fin de journée, et en pleine conciliabule dans l’enceinte du Centre Hospitalier Régional de Tsévie qui accueille une mission humanitaire de Aimes Afrique, les médecins de l’Ong se dirigeaient vers le bloc opératoire. Parmi eux Dr Kodom Serge Michel. Comme cela se fait habituellement, ils étaient en train de discuter de la mission et revoir le programme de la journée suivante pour les derniers réglages avant de passer à l’opération du lendemain. Un peu au air de décontracté avant de passer dans le cadre du travail du bloc où il faut beaucoup de concentration et d’attention.

 

Un travail laborieux et chaque mission avec son lot de complexités et d’ingéniosités. Pour que Aimes Afrique ne parvienne à réaliser ses travaux de titan qu’elle effectue sur le terrain, il a fallu que l’Ong soit soutenue par des compétences et un capital humain chevronné qui œuvrent inlassablement dans l’ombre.

 

Pour cette mission à Tsévié, l’Ong a du mobiliser une trentaine de personnel soignant (médecins spécialistes, généralistes, auxiliaires médicaux…), tous des médecins bénévoles pour prendre à la phase de consultation foraine et à l’étape des opérations chirurgicales.

 

Au terme de cette mission parrainée par l’honorable Adjoa Sepopo Sewoa Lawson, députée élue UNIR dans le Zio, les médecins aux pieds nus ont consulté et soigné 1490 patients. Au total, 190 patients ont subi avec succès les différentes interventions chirurgicales, notamment en chirurgie générale, en Ophtalmologie et en gynécologie.

Pour parvenir à ce résultat, les médecins volontaires et bénévoles ont du abandonner leurs familles et proches et venir s’occuper de ces nombreux nécessiteux. Parmi eux, Dr Paulin Nonossa, médecin ophtalmologue et chef de service d’ophtalmologie au CHR de Sokodé.

’’Je suis médecin et j’ai prêté serment pour soigner les patients quelle que soit la situation dans laquelle je me trouve. Membre de l’Ong Aimes Afrique depuis plusieurs années, je très sensible à l’état de souffrance de personnes manquant de moyens de se soigner de leurs maladies’. C’est avec conviction et réelle motivation qu’il s’est engagé à se sacrifier et à faire des centaines de kilomètres en accompagnant Aimes Afrique dans ses nobles objectifs de contribuer à l’épanouissement de la population.

 

Même degré de motivation chez ses autres collègues qui partagent la même cause et le même engagement au sein de l’Ong qui a déjà un palmarès reluisant. Plus de 300 missions médico-chirurgicales humanitaires dont on retiendra plus de 300 000 consultations médicales réalisées et plus de 10 000 interventions chirurgicales.

Sur le registre, organisation du travail, Dr Jules Kpakpo, stomatologue de spécialité, nous informera que : ‘’Avant chacune de nos missions, l’Ong prend soin d’avertir les autorités locales et les responsables du centre de santé d’accueil de la mission concernée. Différents groupes organisés et bien repartis aux tâches spécifiques, permettent de bénéficier d’une meilleure structuration et gestion du travail sur le terrain. Ce qui accorde l’avantage de jouir d’un meilleur rendement et d’aller au delà des objectifs fixés au terme de nos missions’’.

Et pour cette mission de Tsévie, l’Ong est effectivement allée au delà de ses objectifs. Ce que nous a confirmé Dr Michel Kodom, président Fondateur de Aimes Afrique. ‘’Nous avions prévu au début opérer 150 patients, mais à la fin nous sommes arrivés à 190 cas. Et chacun de ces cas opérés, bénéficiera d’un suivi’’.

 

Effectivement un mois après cette mission, les médecins de Aimes Afrique vont devoir revenir pour effectuer le suivi des patients opérés afin de s’assurer de la bonne cicatrisation des plaies opératoires.

’’Avant toute opération chirurgicale, les patients dont l’objet d’un bilan préopératoire complet. Les consignes à suivre (les médicaments prescrits et les posologies) sont indiquées nommément dans un carnet de santé dans lequel est également notée la durée du traitement’’, a t-il précisé.

 

Créée en 2005, l’Ong Aimes Afrique est composée de plus de 300 médecins bénévoles, des spécialistes et des chrurgiens. Leur slogan, amener l’hôpital auprès de la population.

Les patients bénéficiaires de cette mission médico-chirurgicale et humanitaire de Aimes Afrique salue le travail réalisé et remercie les organisateurs de cette œuvre.

Parmi un enseignant natif de la localité et opéré de l’hernie. ‘’Je remercie les médecins de l’Ong Aimes Afrique et les bonnes volontés qui sont derrière cette mission. Je souffrais de ce mal depuis quelques années, mais par manque de moyen, je n’ai pas pu me faire opérer. Aujourd’hui c’est chose faite et je rends gloire à Dieu’’.

 

Première Ong Internationale spécialisée en opérations médico-chirurgicale humanitaire, Aimes Afrique vient de finir sa mission à dans le Zio et après le temps du bilan, elle va s’annoncer sur d’autres missions d’envergure pour soulager la population dans les domaines de la santé et d l’éducation, répondant ainsi à sa raison d’être qui est de contribuer à la promotion de la santé et de l’éducation en Afrique. Objectifs s’inscrits dans la droite des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

 

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement