pub
Politique

Le Premier ministre Ahoomey-zunu rend enfin son tablier

Advertisement

Fin de mission pour l’ancien dauphin d’Edem KODJO après 13 mois à la primature. Comme tout le monde pouvait s’attendre au lendemain élections législatives, le premier ministre Ahoomey-zunu a présenté sa démission et celui de tout son gouvernement hier mardi à la Présidence de la République. Apprends-ton de source proche de la présidence.

 

Selon la même source, le président de la République a chargé le premier ministre sortant d’expédier les affaires courantes à l’actif de son institution.

Nommé à ce poste le jeudi 19 juillet 2012, l’ancien ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé du gouvernement d’alors, avait pour feuille de route quatre points : approfondir le dialogue politique, faire respecter les règles de bonne gouvernance, promouvoir une société internationale pacifique et développer l’économie de proximité.

 

Militant des droits de l’homme dans les années 1990, et membre actif de l’Union togolaise pour la démocratie, devenue Convergence patriotique panafricaine (CPP), aux côtés de Edem Kodjo, le diplômé d’études supérieures en droit public et management du territoire, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu a gravi les échelons sous l’ancien Premier ministre, Edem Kodio, qui fait de lui son ministre de l’Administration territoriale entre 2006 et 2007.

 

Emmanuel vitus AGBENONWOSSI

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement