pub
Economie

Atelier de renforcement de formation des acteurs du PPAAO sur la prise en compte effective du genre dans ses activités

Advertisement

Dans le but de promouvoir l’équité du  genre dans la réalisation des activités du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), la Coopération Régionale en matière d’Agriculture en Afrique (CORAF) a initié du 19 au 23 août 2013 à Lomé un atelier de renforcement des capacités des acteurs du PPAAO pour l’amélioration du secteur agricole. Avant cet atelier plusieurs projets ont été déjà réalisés pour le développement agricole dans la sous-région.

 

Cet atelier se situe dans le cadre de l’élaboration et de l’adoption de d’une politique et stratégie Genre du PPAAO. A en croire M. Lamboni Mindi, Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche, les femmes jouent un rôle déterminant dans la sécurité alimentaire dans notre sous-région ouest africaine car elles produisent à elles seules 80% des aliments de base destinés essentiellement à la consommation de nos ménages respectifs. Cependant, «elles ne bénéficient pas d’un accès équitable aux ressources agricoles nécessaires à une bonne productivité  à cause des disparités significatives de genre dans le secteur agricole», a remarqué Mme Mariame Maiga, Représentant du Directeur Exécutif du CORAF.

 

Pour faire face à cette injustice à laquelle les femmes sont confrontées, le gouvernement togolais a adopté des politiques Genre en matière agricole s’alignant ainsi sur celle du CORAF. Aucun développement durable digne ne peut se concrétiser sans la prise en compte effective des besoins et aspirations à long terme des femmes, leur pouvoir décisionnel, leur accès aux ressources essentielles telles que la terre et leur propre travail, ainsi que la maîtrise de ces ressources. La tenue de cet atelier confirme la pertinence de ce diagnostic.

 

Au cours d’une séance de travail qui s’étend du 19 au 23 juillet 2013, les acteurs du PPAAO seront formés en genre et outillés de connaissances du genre dans leurs activités. Les points focaux Genre et Développement Social seront également formés et assistés dans l’élaboration et la mise en œuvre des Plans d’Actions Genre. Enfin, un plan d’évaluation des activités d’intégration de genre dans les activités sera élaboré.

 

Pendant cinq jours, près de 40 participants venus des pays de la sous-région ouest africaine seront entretenus sur des modules de l’intégration du genre dans les activités de recherche et développement agricole. Des travaux de groupe seront également faits pour mettre en pratique la formation théorique.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement