pub
International

Une nouvelle scène de violence en Côte d’Ivoire

Advertisement

La Côte d’Ivoire n’en n’a pas encore fini avec les violences. L’Axe Guéyo-Okrouko du Sud du pays vient d’être victime d’une attaque perpétrée par une bande armée. La scène a fait 2 morts et plusieurs blessés.

D’après les informations recueillies, des occupants d’un mini-bus ont trouvé la mort après que leur engin fût tombé dans une embuscade rendue par des individus puissamment armés. Les inconnus armés se sont évaporés dans la nature après la fusillade.

La Côte d’Ivoire, faut-il le souligner, sort de manière progressive d’une crise post-électorale aiguë qui a secoué le pays cinq mois durant, faisant au moins 3 000 morts. Mais les attaques régulières sèment encore l’inquiétude au sein des populations.

La crise a accentué la circulation et la prolifération illicite d’armes qui ont occasionné l’insécurité dans plusieurs régions dont notamment le nord, l’ouest, le centre et le sud du pays.

Les individus puissamment armés communément appelés “coupeurs de route” tendent des embuscades sur des routes et les attaques perpétrées par ceux-ci ont déjà fait plusieurs morts. Devant cette situation, les autorités du pays ont tiré la sonnette d’alarme et tentent de prendre les dispositions idoines.

Firmin Teko-Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement