pub
Politique

TOGO: Pour la prévention des conflits et des violence en période électorale, des organisations de femmes et d’autres acteurs ont bénéficié d’un atelier de reflexion

Advertisement

La Salle de conférence de la SAZOF a servi de cadre à une rencontre des organisations de femmes, de jeunes et de médias pour la prévention des conflits et des violences en période électorale. Cette rencontre a permis aux participants de mener des réflexions pouvant contribuer à instaurer le climat de paix et de non violence avant, pendant et les élections au Togo.

 

Les périodes électorales dans notre pays sont toujours émaillées de tensions qui aboutissent sur des actes de violence. Pour faire face à ce problème, les organisations de femmes préoccupées par  le maintien de la paix et de la stabilité sociale, ont pris l’initiative d’apporter leur pierre à la préservation de la paix de notre pays en cette période électorale.

 

Appuyée techniquement et financièrement par le CADERT, le PNUD et l’ambassade des USA au Togo, la présence rencontre s’inscrit dans le cadre du projet « Mobilisation communautaire pour la prévention des conflits et de violences en période électorale ». Selon le Secrétaire Général du GF2D, les expériences des élections passées au Togo ont toujours exposé les populations aux actes de violence. A l’orée de nouvelles élections, nous voulons, à travers ce projet, mener des actions de sensibilisation de proximité afin de faire comprendre aux populations et aux acteurs impliqués dans le processus, l’importance de maintenir un climat de paix tout au long du processus électoral.   

 

Pour sa part, M. Kako Nouboukpo, Responsable de CADERT, ‘’Obtenir des élections apaisées est le vœu de tous les Togolais car l’insatiabilité politique est préjudiciable à la croissance économique et repousse les investisseurs étrangers. Elle donne également un coup à la production industrielle et agricole. Pour ces raisons, il est à remarquer que l’enjeu des élections va-delà de celui politique et il est s’avère très important que lez CADERT accompagne ce projet’’.  

 

Quant à la représentante du ministre de la Promotion de la Femme, Mme Léontine Akapko a donné le coup d’envoi des activités de la rencontre en  félicitant les organisations de femmes initiatrices  de ce projet qui témoigne pour l’intérêt que les femmes portent à l’intégrité de la nation. Elle a tout de même réitéré l’engagement du gouvernement à soutenir ces genres d’action pour un développement harmonieux de notre pays.

 

La cérémonie d’ouverture de la séance a été faite en présence du Représentant de l’Ambassade des Etats Unis et de la Représentante du PNUD au Togo. Plusieurs communications étaient à l’ordre du jour pour renforcer les participants sur la notion de paix.

Max Dally

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement