pub
Politique

Togo/ Dialogue politique gouvernement opposition et processus électoral encours, Gilbert BAWARA dresse le bilan

Advertisement
Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales a fait le point des discussions intervenues entre le gouvernement et l’opposition en début de semaine à Lomé. C’était lors d’une conférence de presse organisée dans son cabinet que le ministre Gilbert Bawara a présenté le bilan des discussions à la presse.
 
Après avoir rappelé le contexte politique dans lequel ce dernier dialogue entre le pouvoir, le collectif « Sauvons le Togo » (CST) et la Coalition « Arc-en-ciel » est intervenu, le locataire du ministère de l’Administration territoriale a souligné aux professionnelles des médias que les dernières concertations ont permis de discuter sur la contribution financière de l’État à la prise en charge des délégués des partis ou des candidats dans les bureaux de vote, la subvention publique des partis politiques pour appuyer le financement de la campagne électorale, la libération des détenus arrêtés dans les affaires des incendies de marché, la représentation de l’opposition dans la CENI et ses démembrements, le dédommagement des 9 députés de l’ANC et le paiement de leurs indemnités depuis qu’ils ont quittés l’hémicycle, etc..
 
Pour Bawara, « le dialogue est la clé de voûte de toute démarche démocratique réussie ». Il a en outre salué l’esprit d’ouverture, constructif et d’apaisement qui a caractérisé les récentes rencontres et échanges ayant débouché sur des résultats positifs.
 
«  Le gouvernement lance un appel à tous les acteurs impliqués dans le processus électoral, en particulier les partis politiques et regroupements de partis politiques, aux organisations de la société civile, aux autorités religieuses et traditionnelles et aux médias, afin qu’ils œuvrent pour un déroulement pacifique et serein des élections, dans la tolérance et le respect mutuel » a fait savoir le ministre en charge de l’Administration territoriale. 
 
 Il faut rappeler, que le récent dialogue intervenu entre le pouvoir a été salué par les Chefs de missions de l’Union européenne, de la République d’Allemagne, de la France, des États-Unis d’Amérique ainsi que la Coordinatrice résidente du système des Nations Unies accréditées au Togo. Ceci à travers un communiqué conjoint qu’ils ont publié jeudi.
Ci-jointe la déclaration liminaire de la conférence : ADMINISTRATION_TERRITORIALE_DE_LA_DECENTRALISATION.doc
 
Emmanuel Vitus
 
 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 
 
Advertisement