pub
Société

Séminaire de formation de l’OCDD à l’attention des acteurs impliqués dans la gestion de crise au Togo

Advertisement

Face aux remous et tensions de toutes sortes qui s’observent ça et là dans notre pays, des frustrations et incompréhensions accumulées depuis tant d’années font planer beaucoup de doutes sur le présent et l’avenir du Togo surtout en cette période particulièrement sensible de veille d’élections.

Ainsi, ce climat qui prévaut dans notre pays ne laissera pas indifférent l’Observatoire Citoyen de la Démocratie te du Développement (OCDD) qui a organisé du 08 au 09 juillet à Lomé un séminaire de formation à l‘attention des leaders politiques et syndicaux, acteurs des médias et membres de la Société Civile sur le thème : « leadership et l’art de la gestion de crise ».


En effet, les bouleversements sociopolitiques qui ont court dans notre pays depuis très longtemps doivent interpeller toutes les couches sociales à prendre une part active dans la recherche de la stabilité et la paix sociale. Selon M. Elmancio Godson, Président de l’OCDD, si les différents acteurs sociopolitiques renouent avec les vertus d’un dialogue, ouvert et concret qui semble être la meilleure issue dans un contexte où tant sur le front social que sur le front politique, les antagonistes semblent exacerbés et où les facteurs déclencheurs d’une crise s’accumulent peu à peu. Ces crises récurrentes, selon le Président,cles écueils entravent malheureusement le développement de nos pays et débouchent le plus souvent sur les pertes en vies humaines.


« C’est pour pallier à ces conséquences désastreuses de crises et de tensions que l’OCCD a initié ce séminaire de formation et d’échange pour permettre aux acteurs impliqués de se prémunir des outils fondamentaux inducteurs de comportement de sagesse dans le concert des dissensions actuelles sur le front social et politique, qui sera un gage pour passer le cap de la période électorale dans la paix, la cohésion et l’unité nationale », a indiqué M. Elmancio.


Ce séminaire qui s’étend sur deux jours se veut de permettre à chacun de tirer les conséquences des expériences de situations de crises que nous avons traversées et de cultiver la conscience citoyenne, le dialogue sincère, l’acceptation de l’autre, l’ouverture à l’autre, l’esprit de partage, le respect mutuel qui sont le soubassement de la démocratie et l’Etat de droit.

Max Dally

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement