pub
Politique

Les 182 candidats de l’UFC promettent une « large et écrasante victoire » à leur parti

Advertisement
C’est au cri de « Gilchrist Olympio est la solution », « Gilchrist Olympio est le sauveur du Togo » que les militants et cadres de l’Union des forces de changement (UFC) ont accueilli mardi leur président dans un grand hôtel de Lomé, cadre choisi par cette formation politique pour procéder à l’investiture de ses candidats à l’élection présidentielle du 21 juillet 2013
Advertisement

Publier un commentaire