pub
Politique

Législatives et la problématique d’un nouveau dialogue

Advertisement

Les prochaines se feraient-elles après qu’un consensus politique est trouvé entre les principaux acteurs politiques ? Le moins que l’on puisse dire que, c’est que les processus sont en cours, en croire la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Alors que le pouvoir se dit prêt pour les prochaines joutes électorales, l’opposition, elle, continue de réclamer qu’il faut un minimum de « compromis politique » avant les élections législatives. Mieux, selon les dernières sorties de l’Opposition regroupées au sein du collectif « Sauvons le Togo » trouve qu’étant donné que l’actuelle Assemblée nationale légitime du fait que sa mandature est expirée depuis le nombre de l’année, il faut nécessairement une sorte de gouvernement d’union pour travailler pour les élections libres et transparentes.

Il faut dire que pour le moment, le gouvernement par l’intermédiaire de son ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Gilbert Bawara, a dit que les législatives prochaines se feront sans dialogue. Avec la démission des députés de l’actuelle Assemblée nationale, le vin est-il déjà tiré ? Difficile de répondre.

La Conférence des Evêques a certes fait une sortie à travers une déclaration dans laquelle elle exhorte les acteurs politiques à un nouveau dialogue avant toute élection. De même la communauté internationale et les opposants, ont appelé un nouveau dialogue.

Pour Gilchrist Olympio, Président de l’Union des Forces pour le Changement (UFC), ’’il n’y aura pas de dialogue avant les élections…’’.

Tous les signaux de la tenue des prochaine législatives osnt plus que présents. D’ailleurs la CENI se trouve aujourd’hui dans la dernière ligne droite avec l’annonce des campagnes électorales qui démarrent ce 06 juillet. Il serait plus que étonnant que des campagnes électorales soient officiellement lancées sans que les élections proprement dites ne soient pas tenues.

Enième dialogue politique au Togo, avant ou après les élections législatives?…Beaucoup d’observateurs et acteurs sont plus enclin à croire beaucoup à la seconde éventualité. Dans presque tous les états majors de partis politiques, les esprits se préparent aux stratégies de la course pour remporter plus de voix dans les urnes qu’un plausible dialogue politique. Les différentes exhortations invitant les acteurs politiques à un nouveau dialogue avant toute élection, ne sont apparemment plus à l’ordre du jour.

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement