pub
Politique

Législatives 213 : Quand les réseaux sociaux s’invitent dans les campagnes

Advertisement

Les candidats aux élections législatives sont depuis en campagne. En dehors des meetings, des portes à portes, des caravanes, les réseaux sociaux aussi utilisés pour séduire et convaincre l’électorat.

A l’heure de la Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication, certains candidats sont bien ont choisi de bien s’annoncer sur la toile en se mettant en attraction à travers des charmes de séduction via les réseaux sociaux. Selon le site officiel republicoftogo, « Facebook ne fera pas les élections législatives, mais nombreux sont les candidats, tous partis confondus, à utiliser le réseau social. C’est une première au Togo. L’occasion de se créer une communauté d’amis pour séduire les électeurs à condition que ceux-ci – notamment dans les zones rurales – possèdent une connexion internet  ». Cette source ajoute que « En tout état de cause, une présence sur internet via un site, Facebook, Twitter, Flickr ou Google+ est pour un candidat à une élection une obligation ; un peu comme les affiches, les T-shirts ou les casquettes ».

Victoire Dogbe (UNIR) candidate à VO, Dédé Ahoéfa Ekoué (UNIR) candidate Grand Lomé, Agbéyomé Kodjo (Obuts), Henriette Olivia Amedjogbe Kouevi (UNIR) candidate Grand Lomé, Gerry Taama (NET), Jean-Pierre Fabre (ANC) et Zepp Kouété (Arc en Ciel) candidat circonscription des Lacs sont quelques uns de ceux qui ont recours aux réseaux sociaux pour convaincre leurs électeurs.

 

Advertisement