pub
Politique

Législatives 2013 / Le dialogue entre l’opposition et les autorités : Les discussions achoppent au sujet de libération de Kpatcha Gnassingbé exigée par l’opposition

Advertisement
Sous l’égide de Mgr Nicodème Barrigah, évêque d’Atakpamé et ancien président de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) et l’Ambassadeur des États unis au Togo, Robert Whitehead, les discussions entre le pouvoir et l’opposition ont repris ce lundi à Lomé.
 
Plusieurs discussions étaient à l’ordre du jour au cours de cette rencontre dans les locaux de la Conférence épiscopale du Togo.
Les opposants exigent, la présence de leurs représentants au sein de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et de ses démembrements locaux (Céli), un report de deux semaines des élections et d’autres exigences telles l’accès du territoire national pour tous candidats qui devront battre campagne, des garanties supplémentaires, la libération de Kpatcha Gnassingbé.
 
Sur cette dernière question, les discussions n’ont pas trouvé le moindre terrain d’entente et normalement le gouvernement doit prendre fin ce soir…
 
La transparence du scrutin, le réexamen par la Cour constitutionnelle des listes recalées, la libération de militants du CST inculpés et incarcérés dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, le rôle de la HAAC pendant la campagne et la question de l’interdiction des manifestations et bien d’autres points ont été discuté.
 
D’après les dernières informations, les deux parties ne sont pas encore parvenue à des accords concluants. Même avec l’arrivée à Lomé d’une mission de facilitation de l’ONU et de la CEDEAO, la fumée blanche n’est pas encore prête à sortir.
 
Il faut noter que les discussions entre, l’opposition et les autorités qui ont repris à la veille des campagnes électorales prennent fin impérativement ce soir. A moins d’un changement nouveau et de dernière minute, dans les termes de négociations. Un décret de prorogation de la campagne électorale fixant le vote au 25 juillet sera probablement pris demain en Conseil des ministres.
 
Emmanuel Vitus
 
 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 
Advertisement