pub
Justice

Ghana : Suspense pour les suspects ‘‘ incendiaires ’’ des marchés d’Accra

Advertisement

L’affaire des incendies qui ont ravagé des marchés à Accra, la capitale ghanéenne, refait surface avec les personnes suspectes arrêtées.

 Après un énième défaut du procureur de la République de faire comparaître le mercredi 17 juillet les suspects, la justice menace de libérer les suspects dans une semaine si les enquêtes annoncées ne permettent pas de présenter les accusés aux juges.

De l’origine de cette menace, il convient de rappeler que le procureur n’a pu présenter les suspects les 10 et 17 juillet à la justice. Cette situation est devenue un argument pour l’avocat des suspects pour protester contre une détention illimitée de ses clients.

A cette thèse, Francis Obiri, le président du tribunal a donc demandé au procureur de faire comparaître les suspects le 23 juillet 2013 à défaut de quoi, ils seront remis en liberté.

CA

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement