pub
Justice

Ghana : Attente du rapport d’enquête américaine sur les incendies de marchés

Advertisement

Les experts américains qui ont collaboré avec leurs collègues ghanéens en vue d’élucider les causes des incendies qui ont ravagé plusieurs marchés à Accra s’apprêtent à remettre leur rapport au gouvernement ghanéen dans deux semaines.

La direction du Service national des sapeurs pompiers (GNFS) laisse entendre que dès qu’elle aura connaissance du rapport, elle le rendra public.

Mais en attendant les conclusions de ce rapport d’enquête, certaines indiscrétions non officielles laissent entendre que les causes des incendies seraient dues  à des courts circuits électriques. Quant au niveau des sapeurs-pompiers ghanéens, certains officiels attribuent la cause des  incendies à des câbles électriques usagers mais d’autres n’ont pas exclu la piste des incendies criminels.

Par rapport à ces hypothèses, certaines commerçants à Accra sans aller trop loin plaident pour que l’Etat leur trouve des pesticides pour tuer les souris qui endommagent les installations électriques.

En dehors de ces enquêtes et l’attente du rapport des experts américains,  la Police a révélé la semaine dernière  qu’une équipe conjointe de la Police régionale de Tema, des sapeurs pompiers et desagents de sécurité de la municipalité  de Tema a déjoué une tentative d’incendie dumarché central Tema parun inconnu.

Selon la Police, le suspect  a été repéré aux environs de minuit dans la nuit du mercredi  3 juillet dernier après qu’il ait tenté de mettre du feu  à deux tables. Suite à cet exploit, la Police a profité pour réaffirmer le maintien de la sécurité surtout autour des marchés et autres installations vitales contre les incendies et attaques criminelles. Les présumés auteurs des incendies ont été avertis à cesser leurs manœuvres au risque de faire face à la rigueur de la loi.

Signalons que le vendredi 5 juillet dernier une explosion a secoué la centrale thermique d’Aboadze, une localité située à Takoradi dans la région ouest du Ghana. Cette centrale abrite une de trois centrales électriques qui fournissent une grande partie de l’électricité au Ghana.

Afin de venir au secours des commerçants, le gouvernement ghanéen a débloqué une somme de 2 millions de Ghana cedis pour compenser les pertes de quelques 4.500 commerçants qui ont perdu leurs marchandises durant les récents incendies qui ont ravagé plusieurs marchés dans le pays. Selon Felix Kwakye Ofosu, le vice-ministre ghanéen de l’Information et des Relations avec les médias qui a révélé cette information, un comité spécial a été mis sur pied  pour discuter de la modalité du partage et de la somme que doit percevoir chaque commerçant.

CA

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement