pub
Interface PUB

Déclaration de Monsieur George AIDAM, 1er Vice Président de UNIR

Advertisement

Né le 14 avril 2012, l’Union pour la République est le dernier né des partis politiques togolais. Son sigle signifie « Union pour la République ». Après une longue période de crise politique que le Togo a connu, et à l’issu de nombre d’actions pour apaiser le pays dont la toute dernière a été le rapport de la Commission Vérité Justice et Réconciliation, ce parti a été créé dans la logique d’une vision à double finalité.

 

La première est de nature politique et vise à réconcilier et réunir les togolais en mettant fin à une période de longue crise, crise de confiance politique, crise de confiance entre togolais.

La deuxième finalité vise à faire du citoyen togolais un acteur de développement, responsable à la fois de sa propre prospérité mais aussi du bien-être de ses concitoyens.

En effet UNIR se veut le moyen de :

– transcender les facteurs d’antagonismes qui ont divisé les togolais,

– asseoir une véritable synergie politique, dans le cadre d’un vaste mouvement fédérateur,

– élargir les bases sociales et l’assise politique de la majorité présidentielle.

Souhaitant refléter le pluralisme et la diversité de la société togolaise, la création de UNIR a permis de marquer une certaine rupture avec le passé. Sa création permet également aujourd’hui d’épouser la vision du Président de la République Faure GNASSINGBE, de consolider la gouvernance nouvelle qu’il a engagée et d’adapter l’instrument politique d’exercice du pouvoir aux exigences et aux défis du moment.

 

Dans cette optique, UNIR se veut un cadre d’expression politique d’envergure nationale et totalement inclusif, en ce sens qu’il aspire à offrir un nouvel espace d’engagement politique ou tout citoyen soucieux de contribuer au développement économique et social du pays y trouvera sa place. UNIR affiche pour ainsi dire une volonté d’ouverture et de pluralisme interne, pour fin de fédérer davantage d’énergies et ainsi renforcer la réflexion conjointe sur les problèmes du pays.

 

En terme de valeurs, UNIR entend agir pour :

– La paix, la sécurité des personnes et des biens,

– la promotion de la démocratie et l’état de droit,

– la consolidation de l’unité nationale et la cohésion du peuple togolais,

– la justice et l’équité sociale,

– la solidarité et le bien être des populations,

– L’union autour des idéaux communs de développement.

Pour ce faire, UNIR entend mettre en place les stratégies propres à promouvoir une gouvernance politique, économique et sociale fondée sur le dialogue et la participation de toutes les forces vives de la société togolaise.

 

Par ailleurs il est à préciser que son programme politique met un accent tout particulier sur la jeunesse et le développement à la base. Ce qui le positionne aujourd’hui comme le parti le plus à même capable à apporter des réponses idoines au problème de développement que connait notre pays.

 

UNIR estime que les Togolais ont consenti des sacrifices énormes pour le redressement de notre pays. Ces sacrifices portent aujourd’hui des fruits. Et c’est la raison pour laquelle, UNIR ne peut accepter que quelques uns puissent se donner le malin plaisir de ruiner ces efforts en vilipendant notre pays.

 

En effet, depuis quelques années, certains partis politiques et organisations de la société civile excellent dans le radicalisme, l’intransigeance, l’incitation à la violence et à l’incivisme au travers de manifestations diverses. Ces organisations cherchent obstinément, à coup de provocations systématiques, de violence verbale, de dénigrements, et de déni de la vérité, à projeter du Togo l’image d’un pays en crise. Toutes ces manœuvres politiciennes orchestrées depuis toujours dans le dénie des calendriers électoraux n’ont pour intention et justification que la conquête du pouvoir, n’ont pour but que la conquête du pouvoir, n’ont pour objectif que la conquête du pouvoir, n’ont pour finalité que la conquête du pouvoir, au point d’avoir dans leurs escalade atteint des sommets avec le lancement des initiatives dénommées « les derniers tours de géricho » dont seuls les auteurs incapables aujourd’hui d’assumer en connaissaient la nature. Ce à quoi UNIR en appel nos populations à plus de lucidité. Ce à quoi fidèle aux idéaux de son président, la réponse de UNIR demeure encore et toujours le respect des règles démocratiques et l’acceptation du jeu électorale et les résultats qui en sont issus.

 

UNIR tient à rappeler à ces politiciens que les vrais enjeux qui interpellent les togolais sont de loin le développement économique et social de notre pays. Et UNIR ne veux pas et ne peux constamment focaliser l’agenda du débat national sur les questions politiques et institutionnelles. En effet, UNIR a été créer fondamentalement pour s’attaquer aux problèmes qui touchent au vécu quotidien, aux conditions de vie de nos concitoyens. C’est dans cette droite ligne qu’inexorablement UNIR a été créé. Sa mission principale étant de réconcilier et d’unir les togolais de bonne volonté au sein d’un mouvement au sein duquel toutes les énergies pourront être orientées vers la recherche de réponses aux préoccupations des togolais.

 

Et cette main tendue vers les togolais est franche et n’est nullement imposée à qui conque. Raison pour laquelle le parti UNIR a une aversion pour la pensée unique et accepte en son sein la contradiction et le débat.

 

Né dans un contexte démocratique, pluraliste et concurrentiel, UNIR n’a de conception que de coopérer dans la paix, l’amitié et la solidarité avec les autres formations politiques poursuivant les même idéaux nobles et ce, sur la base des principes d’égalité et de respect mutuel. Raison pour laquelle, s’il ambitionne légitimement de devenir la première formation politique du pays, quelque soit sa force, UNIR évitera d’être un parti dominateur. Au contraire il veillera à rester un parti démocratique ouvert à toutes les forces et bonnes volontés qui souhaiteraient se joindre à lui.

 

Depuis son accession à la magistrature suprême le président Faure Gnassingbé a inscrit dans ses actions prioritaires le développement de notre pays.

 

C’est pour se départir des tumultes politiques que le Togo a connu depuis les années 90 que le Chef de l’Etat est aller plus loin dans l’audace réformatrice pour créer notre parti dénommé UNIR. Car en effet UNIR s’inscrit dans un vaste projet de réunification des togolais pour le redressement et le développement de notre cher nation. Avec tous les dialogues menés, les accords signés, les commissions mises en place depuis quelques années par le Président Faure pour apaiser le pays et transcender les douloureux moments que notre pays a connu, la création d’UNIR s’inscrit dans un triple objectif :

Premièrement, concrétiser dans cet instrument politique, l’union des togolais de bonne volonté, l’union des togolais lucides de la marche du Togo vers les lendemains meilleurs quelques soit notre opinion politique,

Deuxièmement, la volonté d’aller encore plus loin dans la rupture par l’impulsion des réformes de développement ambitieux et porteur d’espoir et de bonheur pour tous les togolais.

Troisièmement, concrétiser le rêve d’un Togo émergeant ou il fait bon vivre.

 

C’est en étant porté par un projet commun, que les togolais pourront dépasser tous les obstacles qui freinent encore aujourd’hui le développement de notre nation.

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement