pub
Société

Le point des discussions entre le gouvernement et la Synergie des Travailleurs du Togo

Advertisement

Le gouvernement togolais représenté par une délégation inter-gouvernementale a rencontré la presse ce vendredi 31 mai 2013 pour rendre compte des discussions qu’ils ont tenues avec la coordination et la Synergie des Travailleurs du Togo. Cette conférence de presse vient lever l’équivoque de désinformation du grand public en ce qui concerne l’évolution des négociations.


En effet, selon M. Octave Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement Supérieur, suite au mot d’ordre de grève lancé par la STT sur la base de leur plate forme revendicative en 8 points, le gouvernement a ouvert des négociations avec la coordination de la STT pour trouver des solutions appropriées. A la suite des 1ères discussions, le gouvernement s’est engagé à allouer aux agents émargeant sur le budget de l’Etat, une prime de 20 000F à la catégorie B,C,D et 30 000F à la catégorie A1, A2 et assimilés à compter de la fin du mois de mai 2013.

Les autres points de la plate forme seront traités en commission pour produire un rapport devant permettre les prises de décisions. Les discussions ont repris le 23 mai 2013 avant que la STT ne décide de lever la suspension du mot d’ordre de grève qui avait été observé en ce moment, sortant de la logique et des normes qui régissent les négociations syndicales.

Poursuivant son intervention, il a signifié que, certes les textes reconnaissent le droit de grève, mais ce droit a des restrictions qu’il faille respecter.


Parlant des acquis des discussions, M. Octave Nicoué Broohm a indiqué que les deux parties se sont mis d’accord sur 4 points de la plate forme. En ce qui concerne les points restants, en particulier le doublement de la valeur indiciaire annuelle et l’adoption de la grille salariale redressée sur le SMIG avec ajout de 10 points à l’indice d’avancement des agents publics de la catégorie B, le gouvernement a accepté le principe de la revalorisation de la valeur indiciaire en lien avec la grille indiciaire.

Néanmoins, le doublement de la valeur indiciaire et le réaménagement de la grille salariale étant indissociables, il a été proposé de compléter le travail des commissions.


Tel est le compte rendu du déroulement des négociations et des conclusions qui en sont sorties entre le gouvernement et la STT. Le ministre Broohm a été assisté dans les débats par son collègue Yacoubou Amadou, Ministre du Travail et l’Emploi.

Max DALLY

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement