pub
Economie

La FAO honore le Togo par rapport à ses actions dans la lutte contre la faim

Advertisement

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, M. Ouro Koura Agadazi a rencontré ce samedi 22 juin 2013 la presse dans son cabinet pour informer l’opinion publique sur la dernière participation du Togo au sommet de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Cette dernière conférence de la FAO a été marquée par une bonne nouvelle pour le Togo.

Le 16 juin dernier lors la participation de la 38ème session de la FAO tenue à Rome en Italie, une distinction a été décernée au chef de l’Etat Togolais pour ses multiples efforts et actions fructueuses en matière de lutte contre la pauvreté et la réduction de la faim au Togo.

Le point de presse a porté sur la présentation du diplôme décerné au Président de la République togolaise Faure Gnassingbé, suivie de la déclaration liminaire qui décline le cheminement adopté pour aboutir à ce résultat. Selon le Colonel Ouro Koura Agadazi, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, la FAO, sur étude spécifique réalisée auprès des pays en matière de lutte contre l’extrême pauvreté et la faim, il est admis que le Togo à l’instar d’autres pays retenus, a fait des exploits dans la lutte contre ces fléaux. « Le Togo, malgré qu’il soit en début d’une phase de relance de son économie, est parvenu à réduire la faim de 32,8% entre 1990 et 1992 et de 16,4% entre 2010 et 2012. C’est en cela que le DG de la FAO, M. José da Silver qualifie l’exploit du Togo d’extraordinaire et de surprenant. Ce prix octroyé au Togo honore le pays qui est remarqué et apprécié de l’extérieur à travers ses efforts », a-t-il indiqué.

Une distinction que le chef de l’Etat dédie au monde paysan et rural.

M. Djossou Kokou Sémodji, le ministre auprès du Président de la République, chargée de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire, a pour sa part, signifié que le Togo est capable de réussir beaucoup de choses en matière des OMD si les efforts sont conjugués.

Lors de leurs interventions, les ministres sont revenus sur les résultats obtenus qui illustrent l’avancée du Togo dans sa lutte contre la faim. Entre autres, on note une croissance moyenne de la production agricole qui est passé de 2,6% entre 1991 et 2005, 3,9% entre 2005 et 2008, puis de 8,1% entre 2008 et 2009 grâce aux efforts d’investissement du gouvernement dans le secteur.

En ce qui concerne le bilan céréalier, on a enregistré un bilan déficitaire de 87% à 97% entre 2005 et 2007 et un bilan excédentaire de 113% à partir de 2009 à 2012.

On observe également une augmentation de la livraison des céréales au PAM pour le sahel de 4000 à 30000 Tonnes de 2010 à 2012.

Malgré cette avancée, plusieurs défis attendent le Togo pour une croissance plus accrue dans le secteur de l’Agriculture’’ a reconnu le ministre Ouro Agadazi. Au rang de ces défis, on peut retenir le problème foncier avec le défi du développement du capital foncier et des travaux d’aménagement hydroagricole, la mécanisation de l’agriculture avec l’appui technique d’accompagnement agricole, l’accès aux intrants, la lutte contre le déficit en produits cannés et en produits halieutiques.

Il faut également régler le problème de manque de couverture de services d’encadrement dont 76,50% de producteurs qui n’en bénéficient pas encore, le problème de faible accès au financement et celui de besoins d’équipementiers…

L’espoir est permis et les efforts du gouvernement à travers plusieurs programmes d’envergure pour le développement du secteur, comme le PNASIA (Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire), le PNSA (Programme national de sécurité alimentaire) et le SRPA (Stratégie de relance de la production agricole), constituent des atouts et potentialités à bien gérer pour permettre au Togo d’atteindre ses nobles objectifs de croissance et de développement d’ici quelques années. ’’Tous les acteurs de tout niveau sont appelés à contribuer pour l’atteinte des résultats attendus, et ceci sous l’impulsion du chef de l’Etat soucieux du bien être de la population’’ a conclu le ministre Agadazi.

Max Dally

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement