pub
Economie

Ghana : Des importateurs ghanéens misent sur le port de Lomé

Advertisement

Des importateurs ghanéens émettent l’hypothèse de délocaliser le transit de leurs marchandises du port de Tema au Ghana au profit du Port de Lomé au Togo.

Des raisons de cette action en perspective, des importateurs estiment que la lourdeur du processus administrative de transit auquel ils sont soumis rend leur tâche un peu complexe. De ce point, ils assurent que si le gouvernement ghanéen ne résout pas ce problème, ils mettront leur menace à exécution.

En mettant à jour le nœud du problème sur la radio Citifm à Accra, un des operateurs en la personne de Benard Adjei a révélé que les importateurs locaux sont en concurrence avec leurs homologues expatriés. Ces derniers dira-t-il ont des avantages dont les nationaux ne bénéficient pas. En s’expliquant sur cette affaire, Adjei a fait savoir ses collègues ghanéens et lui payent leurs taxes et impôts régulièrement mais quand arrivent le temps de la prestation de service dont ils droit, cela prend du temps.

Pour corriger ce manquement, cet importateur a souhaité que les traitements soient les mêmes pour tous les operateurs qui font leurs affaires au port de Tema. Par la suite, il a estimé que l’unité de contrôle récemment installée dans le port afin de contrôler la régularité des transactions contribue à alourdir les taches qui vont à leur défaveur.

Rappelons que par rapport à l’unite de contrôle mise en place, Felix Kwakye Ofosu, le  vice-ministre ghanéen de l’information avait eu à préciser qu’elle vise à intercepter des véhicules qui transportent des volumes variables de marchandises et qui paient des sommes inexactes avant la sortie des marchandises. 

Advertisement