pub
Faits divers

Ghana /Après Accra, Kumasi : la série noire des incendies de marchés continue

Advertisement

La liste des marchés qui ont pris feu au Ghana s’est allongée hier dimanche 16 juin par la destruction d’un autre marché à l’intérieur du pays.

De sources concordantes, le marché central de Kumasi, dans la région Ashanti, s’est consumé aux premières heures de la journée d’hier. Le bilan matériel provisoire fait état de plusieurs dizaines de magasins brulés. En attendant les suites de l’enquête de la police, les causes de ce drame sont pour le moment inconnues.

Cet incendie porte à sept le nombre marchés qui ont déjà pris feu dans le pays. Avant cet événement malheureux qui a laissé des marchands ruinés, rappelons que plusieurs marchés de la capitale Accra à savoir Agbogbloshie, Makola, Kantamanto, Madina, et Dome ont été ravagés par le feu. Dans un geste humanitaire, le gouvernement a récemment promis d’indemniser toutes les qui ont vu leurs marchandises partir en fumée.

Afin de faire la lumière sur l’origine de ces incendies à répétition, les autorités ghanéennes ont fait appel à une équipe américaine d’enquêteurs judiciaires. Selon les dires du ministre ghanéen de l’Information ces enquêteurs américains devront être secondés dans leurs tâches par leurs homologues ghanéens.

Affaire à suivre…

CA

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement