pub
International

Nigeria/ Combats au nord : L’étau se resserre autour de Boko Haram

Advertisement

La chasse des soldats de l’Armée nigériane contre les islamistes du groupe Boko Haram au nord du pays semble tourner en défaveur des insurgés qui ne cessent de reculer de jour en jour. 

Le lundi soir, l’Armée nigériane a annoncé avoir pris le contrôle de cinq localités dans le nord-est du pays, des lieux où les combattants de Boko Haram se retranchaient. Les localités libérées qui servaient de refuge pour les islamistes sont New Marte, Hausari, Krenoa, Wulgo et Chikun Ngulalo.

Selon le ministère fédéral de la Défense, après des combats acharnés entre les forces gouvernementales et les islamistes, les camps d’entrainement et de retranchement de Boko Haram ont été détruits. Les zones libérées se situent dans l’Etat de Borno près de la frontière avec le Cameroun.

Outre la perte des sanctuaires de Boko Haram, les forces spéciales qui assurent l’état d’urgence à Borno ont révélé avoir arrêté 120 terroristes à Maiduguri lors de la cérémonie d’enterrement d’un des commandants tué au cours des accrochages.

Par rapport à la force de frappes aérienne et terrestre de l’Armée nigériane, l’étau se resserre autour des combattants rebelles. Selon le Général de brigade Chris Olukolade, la porte parole du ministère de la Défense, l’Armée a bouclé les voies de fuite vers le Tchad et le Niger.

Sur un autre front à Kaduna, l’Armée a détecté et arrêté un pseudo vendeur d’oranges qui n’est qu’un espion pour Boko Haram. Sur son compte bancaire ouvert seulement il y a trois mois, une colossale somme de 600 millions de Naira a été decouverte.

Enfin pour mettre fin à la guerre nord Nigeria, la Présidence nigériane a proposé une amnistie à tout membre du groupe Boko Haram qui se rendra.

CA

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement