pub
Justice

Manifestation des étudiants : 12 mois de prisons pour les 4 détenus

Advertisement

Ce mardi, le Tribunal de Lomé a rendu hier son arrêt au sujet des étudiants arrêtés au cours d’une de leurs manifestations. Alors que le ministère public souhaitait 12 mois fermes de prison pour ces quatre détenus, les juges du Tribunal ont jugé bon de requérir 12 mois de prison avec huit en sursis. Il est reproché à ces étudiants la destruction volontaire de biens publics. Le délibéré est fixé au 28 mai prochain.

Selon Me Agbogan Célestin, avocat des quatre inculpés, a, au cours de son plaidoyer, «  rejeté les accusations portées contre eux, estimant qu’elles ne sont pas « établies ». « Ces étudiants ont été poursuivis jusqu’à leur dernier retranchement et n’avaient ni la possibilité ni le courage de détruire quoi que ce soit », a avancé, l’homme de droit. Celui-ci a dénoncé un « acte de torture sur l’un des prévenus » qui a fustigé au passage, la « violation de la franchise universitaire «  par les forces de la gendarmerie », lit-on dans une dépêche.

Il faut rappeler que pour éviter que des troubles à l’ordre public ne cause trop de dégâts, les forces de l’ordre et de sécurité ont dispersé à l’aide de gaz lacrymogènes, la foule d’étudiants venus soutenir leurs camarades et qui ont manifesté leur colère contre cette décision de justice.

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement