pub
Sport

Les parisiens au sommet du football français

Advertisement

Le championnat français vient de prendre fin avec le sacre du Paris Saint-Germain. Le PSG gagne donc son troisième titre avec l’avènement des Qataris.

Ni certains faux pas des coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic au cours de la saison, ni le désamour que suscitent les nouvelles performances du club des richissimes arabes n’auront pas empêché les parisiens de gagner le titre de champion au nez et à la barbe des revenants marseillais et décevants Lyonnais ou encore devant de sublimes stéphanois. Les parisiens sont champions. Et l’histoire le retiendra ainsi n’en déplaise à leur détracteur.

La direction du club de la capitale française, son staff, les joueurs et les supporters le savourent. Cela fait dix-neuf ans qu’ils n’ont plus connu de tel moment de bonheur. Un sacre quelles que soient les conditions dans lesquelles il est conquis ne se savoure-t-il pas ? Il est à déplorer que la cérémonie officielle du sacre soit gâchée par les actes de vandalisme de ce que certains désignent par les ultras ou des désœuvrés dus aux effets de la crise économiques.

Cette saison, le PSG ne se contente pas seulement du titre de champion. Zlatan Ibrahimovic est désigné meilleur joueur. Il est également le meilleur scoreur de la Ligue 1 avec 29 réalisations en entendant l’ultime journée qui se déroule le week-end prochain.

Le PSG est bien champion cette saison mais son environnement est agité de toute part. En effet, les conséquences de la violence lors de la célébration de son titre à la place Trocadéro suscitent des inquiétudes. Le plus important des événements qui secouent le PSG est la problématique du départ de son coach Carlo Ancelloti. Si l’Italien a confirmé son désir de rejoindre le banc du Real Madrid en remplacement de José Mourinho en partance, son employeur peine à le convaincre de rester au moins pour la nouvelle saison conformément à son contrat. Il faut aussi compter avec le départ annoncé de certains joueurs.

On cite les noms du Suédois Ibrahimovic, de Tiago Sylva courtisé par le champion espagnol, Barcelone. D’autres comme Marco Verrati ne trouveraient pas nécessaire de rester dans un club où certains ténors partiraient. Bref, le PSG n’est pas au bord de l’implosion mais le bazar auquel on assiste suscite des interrogations pour une équipe qui veut rivaliser les ogres du football européen.

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement