pub
Justice

Justice : Olivier Amah de nouveau en prison

Advertisement

Après avoir passé plusieurs années sous les verrous dans l’affaire de l’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, à l’Agence nationale de renseignement (ANR), le Président de l’Association togolaise des victimes de la torture, le Commandant Olivier Amah Poko est de nouveau inculpé et déféré à la prison. Il lui est reproché de tenir des propos visant à inciter l’armée à la révolte sur une radio privée de la place.

Après une audition de plusieurs hier, l’ancien militaire et officier de la SRI, est sous le mandat de dépôt depuis hier.

Son association fait partie du CST et il s’annonce ces derniers temps de plus en plus présent aux côtés de l’opposition qui oeuvre pour une éventuelle alternance politique au Togo. Selon certaines indiscrétions, il serait reproché à cet ancien officier de collaborer avec l’opposition et surtout d’avoir maintes fois appelé les corps habillés à un soulèvement contre le pouvoir.

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement