pub
Politique

Décès d’Etienne Yakanou : Les militants du Frac et du CST ont marché ce samedi

Advertisement

Ce samedi, les militants du Front républicain pour l’alternance et le changement (Frac) et le Collectif « Sauvons le Togo) CST ont manifesté leur désapprobation à travers une grande marche suite au décès d’Etienne Yakanou. Foyer Pie XII, Rue Khra (côté sud), Rue Kame, Feux tricolores INAM, Av de la Libération, Fontaine lumineuse, Bd circulaire, Carrefour Deckon, Eglise St Augustin d’Amoutivé, Cinéma Rex, Av du 24 janvier, Place des Martyrs, Av. Georges Pompidou, Chambre de Commerce et d’Industrie, Bd de la a été l’itinéraire de cette marché ayant pour point de chute la Plage dite du changement.

Cette nouvelle marche de l’opposition est survenue après que le militant de l’Alliance nationale pour le changement (Anc), Etienne Yakanou, est passé de vie à trépas dans des conditions contestables par l’opposition, à la Gendarmerie. Tous de noir et de rouge vêtus, les militants de ces mouvements ont dit non « aux assassinats politiques  », « à la violence gratuite du pouvoir RPT/UNIR/UFC et à « à l’impunité érigée en règle de gouvernance par le système RPT/UNIR/UFC ».

Au cours du meeting, les uns et les autres ont exigé  « la libération immédiate et sans condition de toutes les autres personnes, arbitrairement arrêtées et abusivement détenues dans l’affaire des incendies, dont la vie ne plus tient qu’à un fil ».

En fin de semaine dernière, le Procureur de la république a dans un communiqué rendu public, annoncé que la victime qui subissait un traitement antipaludéen est décédé d’un arrêt cardiaque. Le certificat de décès établi par le médecin traitant fait état de cette origine à propos de sa mort. Ce que rejette en bloc l’opposition regroupée au sein du CST et ARC EN CIEL. Ces deux regroupements de l’opposition annoncent pour la semaine une série de manifestation jusqu’à l’intérieur du Pays pour réclamer entre autres, la vérité sur la mort de Etienne Yakanou, la tenue d’un dialogue avec le pouvoir avant les législatives, la libération des personnes incarcérées dans le cadre de l’enquête sur les incendies des marchés criminels de Kara et de Lomé et la publication des noms des véritables responsables.

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement