pub
Société

1er mai 2013/ Les travailleurs de BTD ont respecté la tradition : la convention collective du secteur et la fusion avec Orabank au cœur des doléances.

Advertisement

Comme chaque année, les travailleurs de la Banque Togolaise de Développement (BTD), rassemblés dans le Synbank, ont respecté la tradition du 1er mai hier à Lomé. Venus des différentes agences de la BTD de Lomé et de ses environs, les différents travailleurs de cette banque se sont réunis à la direction générale de la société pour commémorer cette journée des travailleurs.

Cette occasion de partage entre collègues d’une part et travailleurs et employeurs d’autres part, a permis aux délégués du Syndicat de la banque, représentant le personnel, de soumettre à son administration un chapelet de demandes contenues dans un cahier de doléances.

Pour cette année, les doléances des travailleurs de cette banque de référence, tournent autour des questions de sauvegarde des postes de chaque travailleur lors de fusion de cette institution avec le Groupe ORABANK qui interviendra courant cette année et la signature dans un bref délai de la convention collective des banques, assurances et institutions financières. Il était aussi question des éternelles doléances, d’améliorations des conditions de travail et salariales.

Les premiers responsables de la société, représentant l’employeur, qui ont prêté une oreille attentive à toutes ces demandes comptent y apporter des solutions adéquates. Rassurant le personnel sur ses demandes, l’employeur a appelé ces dernier à plus d’ardeur et de conscience professionnelle au travail, et à mettre des bouchées doubles pour affronter les évaluations des travailleurs des deux banques (OraBank et la BTD) qui interviendra courant cette année pour la fusion des postes au niveau de ces deux institutions.

C’est enfin dans une ambiance festive et de retrouvailles autour des mets que les travailleurs ont célébré le reste de cette journée historique.

Rappelons que c’est au cours de l’anné 2012 que le groupe bancaire régional Oragroup, holding de la banque Orabank, implantée au Togo, en Guinée, au Tchad, au Bénin, au Gabon et en Mauritanie, a remporté l’appel d’offres de l’État togolais pour la privatisation de la Banque togolaise pour le développement (BTD) à 30 millions d’euros. La journée a été marquée par la présence de Mrs Zakari Darou-Salim et Patrick Mestrallet, respectivement Directeur Général de la BTD et de Orabank Groupe.

Emmanuel Vitus

 

Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement