pub
Société

TOGO: Le Jeune Anselme tué, Sinanlengue Douti victime d’une mort naturelle, des récations fusent!!!

Advertisement

La mort du Jeune élève suscite des réactions depuis quelques jours. Et plusieurs sont des structures organisées qui condamnent cet acte du policier qui a abattu froidement ce jeune de Dapaong. Ce mercredi, le Collectif Sauvons le Togo est monté au créneau et a condamné vivement cet assassinat.

La synergie des Travailleurs du Togo a procédé ce mercredi à un dépôt de gerbes à la place de martyrs en mémoire du jeune de 12 ans. Dans le milieu de certaines associations on parle de regret. Au Mouvement « Ton de la Jeunesse Patriotique », ’’on regrette la mort tragique de ce jeune innocent compatriote victime de cette situation’’ et présente ses sincères condoléances à sa famille.

Le Ton de la Jeunesse Patriotique en appelle au bon sens des différents acteurs afin qu’ils fassent preuve de retenue et de patriotisme en œuvrant pour la paix sociale, la cohésion nationale dans le pays. Il invite tous les citoyens à la vigilance contre ces violences jugées gratuites et les exhorte à opter pour un règlement pacifique de différends.

Les deux regroupements de l’opposition togolaise à savoir le Collectif « Sauvons le Togo (CST) » et la Coalition Arc-en-ciel ont tenu mercredi au siège de la Ligue togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) à Lomé une conférence de presse pour protester contre la mort de Anselme Gouyono SINANDRE en marge d’une manifestation d’élèves. Au cours de cette sortie médiatique, ces deux coalitions proches de l’opposition ont exigé du gouvernement que la lumière soit faite sur ce drame.

Sursaut Togo a également réagit en présentant toutes ses condoléances attristées aux familles éplorées tout en les assurant de son soutien et de sa solidarité dans le drame épouvantable qui les frappe.

Pour Sursaut Togo, il est important aujourd’hui que le pouvoir mette fin à l’impunité en faisant toute la lumière autour de ce massacre et en punissant les coupables.

En ce qui concerne les revendications, le TP exhorte la STT à cordonner ses actions avec les centrales syndicales tout en privilégiant l’esprit de dialogue permanent à travers un règlement pacifique avec le Gouvernement en vue d’aboutir à un consensus acceptable pour les travailleurs en particuliers et le peuple Togolais en général dans un esprit patriotique Actif et Positif.

Ajoutons que suite à la mort de Sinanlengue Douti, un jeune Lycéen abattu aussi le 15 avril dernier dans le cadre des dernières manifestations de Dapaong, une vile du Nord Togo, le procureur de la République de Dapaong a dénoncé jeudi les allégations faisant croire que le décédé (22 ans) serait mort à la suite de l’intervention des forces de sécurité dans la ville, lundi dernier.

Selon le procureur de la Republique, le jeune homme qui bien participé à la manifestation, a été victime d’une contusion de l’abdomen ayant entraîné une péritonite aiguë généralisée par perforation de l’intestin grêle.

En effet suite aux douleurs abdominales, le patient conduit au CHR pour une prise en charge et une intervention chirurgicale urgente, n’a pas pu survecu lors de l’opération au cours de laquelle le Sinanlengue Douti est victime d’un arrêt cardiaque.

Une position que démentent une série d’interventions venant des partis politiques, de groupes de pression dont la STT (Synergie des Travailleurs Togolais).

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement